Formation des acteurs de la commande publique à Dosso : Les acteurs sensibilisés sur le rôle et la responsabilité des maîtres d’ouvrages

Société

Les Secrétaires Généraux des Ministères et les responsables des institutions de la République sont ,depuis hier, en formation à Dosso sur le rôle et la responsabilité des maîtres d’ouvrages (autorités contractantes). Organisée par l’Agence de Régulation des Marchés Publics, cette formation des acteurs de la commande publique durera quatre jours et permettra de renforcer les efforts du gouvernement dans la promotion de la bonne gouvernance économique. La cérémonie d’ouverture a été présidée par le Secrétaire Général du gouvernorat de Dosso M. Soumana Karimoune, en présence du Secrétaire Exécutif de l’ARMP, M. Issoufou Adamou, des cadres centraux et régionaux et de nombreux invités.

A l’ouverture des travaux de cette formation, le Secrétaire Général du gouvernorat de Dosso M. Soumana Karimoune  a indiqué que les plus hautes autorités de notre pays attachent du prix à l’efficacité du système de gestion des marchés. Il est dès lors de la responsabilité des autorités contractantes a-t-il dit d’y veiller à quelque niveau que ce soit car un système de passation des marchés publics performant permet d’assurer une meilleure gestion des deniers publics et un bon fonctionnement des services publics. En d’autres termes, un système de passation des marchés publics bien géré contribue à l’amélioration du bien-être de la population.

Le renforcement régulier des capacités des acteurs intervenants dans la chaîne de passation et de contrôle des marchés publics est nécessaire pour assurer une exécution qualitative de la dépense publique. Pour préserver notre système, a ajouté M. Soumana Karimoune, l’autorité contractante doit veiller à l’application rigoureuse des règles en matière de gestion des marchés publics. Mieux, l’efficacité du système a-t-il précisé repose sur les compétences professionnelles des acteurs en charge des marchés publics. C’est pourquoi, le Secrétaire général du gouvernorat de Dosso en a appelé à l’implication de l’ensemble des participants en vue d’une plus grande appropriation de leur responsabilité dans la bonne marche de la gestion des marchés publics conformément aux textes en vigueur.

M. Soumana karimoune a exprimé ses sincères remerciements à l’endroit de l’ARMP pour les efforts considérables qu’elle ne cesse de déployer afin de doter notre appareil administratif d’un outil performant et efficace permettant de bien gérer les ressources de l’Etat. 

Auparavant, le Secrétaire Exécutif de l’ARMP, M. Issoufou Adamou a longuement expliqué le rôle de l’autorité contractante. Il a de ce fait mis en exergue tout le pouvoir que les participants à la formation détiennent dans la passation des marchés publics et sur le respect de la règlementation en vigueur au Niger. Chaque année, a indiqué le Secrétaire Exécutif de l’ARMP, l’Etat injecte plusieurs milliards dans les travaux, les fournitures et les services. En conséquence, toute mauvaise conception ou manipulation des procédures de passation ou d’exécution de ces marchés sont de nature à entraîner des perturbations dans la gestion de la dépense publique. Un Etat a dit en substance le Secrétaire Exécutif de l’ARMP peut s’enrichir grâce aux marchés publics tout comme, il peut s’appauvrir à cause des marchés publics. Tout dépend de la façon dont les procédures ont été conçues et déroulées. C’est au regard de tous ces enjeux et risques, a-t-il précisé que, le Secrétariat Exécutif de l’ARMP inscrit systématiquement la formation des acteurs dans son plan d’actions annuel.

L’appui-conseil a notifié M. Issoufou Adamou est aussi une des attributions importantes de l’ARMP. Le Secrétaire Exécutif de l’ARMP a invités les participants à ne pas attendre de commettre l’irréparable. Devant une difficulté sérieuse ou un simple doute, il y a la possibilité de saisir l’ARMP tant pour avis, interprétation que pour recevoir une orientation afin de surmonter tout risque d’irrégularité ou de contentieux de nature à saper ou à retarder leurs procédures de passation ou d’exécution des marchés publics.

Par la même occasion, M. Issoufou Adamou leur a demandé de veiller à la mise en œuvre effective des connaissances acquises lors des formations, de se départir des mauvaises pratiques et d’assurer le suivi des recommandations formulées par les auditeurs. Dans la perspective de la régulation, le Secrétaire Exécutif de l’ARMP a notifié que l’ARMP entend s’inscrire désormais dans la dynamique de relever substantiellement le niveau d’expertise des agents publics.

Mahamane Amadou ANP-ONEP/Dosso