Forum régional de concertation sur l’hydraulique et de l’assainissement à Tillabéri : Les acteurs planchent sur l’opérationnalisation du plan transfert des compétences et de ressources de l’Etat aux collectivités territoriales

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Tillabéri a abrité le weekend dernier, le Forum régional de concertation avec les collectivités territoriales décentralisées dans le domaine de l’hydraulique et de l’assainissement sous le thème, ‘’Opérationnalisation du plan transfert des compétences et des ressources de l’Etat aux collectivités territoriales’’.

Cette rencontre de deux jours a été initiée pour édifier les participants sur des communications sur les outils de gestion et de développement du secteur de l’eau et de l’assainissement.

« La présente  rencontre est l’occasion d’échanger sur nos stratégies et approches de mise en œuvre des actions, en vue de répondre aux attentes de nos laborieuses populations dans le secteur de l’eau et de l’assainissement », a  notifié le Conseiller technique du Ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement, M. Tankari Chaibou, dans son discours d’ouverture.

« Parmi les nobles ambitions qui animent les plus Hautes autorités de la 7ème République, figure en bonne place l’accès des populations à l’eau potable et aux infrastructures d’assainissement dont, le Président de la République en a fait son cheval de bataille dans le cadre de son Programme de Renaissance Acte 3 », a souligné M. Tankari Chaibou.

« Dans le domaine de l’hydraulique et de l’assainissement, ce transfert de compétences et des ressources place désormais la région collectivité territoriale et la commune dans leurs responsabilités par l’exercice de la maîtrise d’ouvrage intégrale », a-t-il indiqué.

« Toutefois, a-t-il expliqué, en dépit de multiples renforcements des capacités dont ont bénéficié les acteurs concernés, des problèmes de gestion et de maintenance des point d’eau se posent toujours ».

« Aussi, le renouvellement des acteurs à la tête des collectivités territoriales, nous impose d’échanger sur la problématique afin d’apporter des solutions idoines et pérennes », a-t-il ajouté.

M. Tankari Chaibou a, par ailleurs fait savoir que, « cet exercice de transfert des compétences aux collectivités territoriales en matière d’infrastructures hydraulique et d’assainissement ne peut réussir que, lorsque les collectivités territoriales reçoivent un encadrement de proximité adéquat qui nécessite la présence des ressources humaines et financières suffisantes».

« Aussi, la clé de réussite de cette opération consiste-t-elle à intensifier les actions de formation et de communication pour accompagner progressivement les collectivités territoriales dans l’exercice de la maitrise d’ouvrage», a-t-il ajouté.

M. Tankari Chaibou a enfin, remercié les partenaires techniques et financiers et ONGs qui accompagnent le Gouvernement dans ses efforts du développement du secteur de l’eau et de l’assainissement.

Le Gouverneur sortant de la région de Tillabéri, M. Ibrahim Tidjani Katiella a, auparavant pris la parole pour indiquer que, «  cette rencontre de concertation intervient à un moment où, le guide Service Publique de l’eau révisé et adopté est en train d’être vulgarisé, ce qui permettra selon lui, aux nouvelles autorités des collectivités territoriales de bien s’imprégner de leurs rôles et responsabilités dans le domaine de l’eau et de l’assainissement ».

Le Représentant de l’UNICEF, M. Hubert Onibon a, quant à lui, déclaré que , « cet atelier est la porte d’ouverture pour les discussions très profondes en ce qui concerne la planification au niveau locale de la fourniture des services d’eau, d’hygiène et de l’assainissement, y compris la promotion des règles élémentaires d’hygiène et d’assainissement, à l’amélioration du cadre de vie des populations ».

« C’est aussi une opportunité d’amener les autorités locales à s’approprier des outils politique et stratégique développés par le Gouvernement, afin d’assurer une durabilité de la fourniture de ces services et ainsi contribuer à l’atteinte des objectifs du Gouvernement », a-t-il ajouté.

Ce forum a été organisé avec l’appui financier du mécanisme commun de financement, (MCF) du programme sectoriel eau hygiène et assainissement, PHRAFEA, UNICEF.

Mahalmoudou Touré Maïmouna ANP/ONEP