Hausse du prix du gasoil à la pompe : Le BEN/CNOS/CR soutient la décision du gouvernement 

Société

Le Bureau Exécutif du Conseil National des Organisations de la Société Civile pour la promotion des droits humains et de la citoyenneté Responsable (BEN CNOS/CR) a rendu publique dimanche 21 août 2022, une déclaration à Niamey. Cette déclaration est relative à la situation sociopolitique, économique, académique et sécuritaire de notre pays.

Dans cette déclaration lue par le président du BEN CNOS/CR, M. Anda Garba Moussa, cette structure de la société civile a félicité le Gouvernement pour l’organisation des examens de fin d’année qui se sont déroulés globalement dans le calme avec un taux de réussite appréciable. Aussi, le Bureau Exécutif National CNOS/CR rend un hommage solennel et mérité au peuple nigérien qui, une fois encore a fait montre de sa grande sagesse et de sa maturité à toute épreuve suite à l’annonce faite par le gouvernement de rehausser de 130 francs le prix de gasoil à la pompe depuis le 1er août 2022. Le BEN CNOS/CR saisit cette occasion pour encourager le Président de la République SE Mohamed Bazoum pour sa détermination à  lutter sans merci contre la corruption et toutes les infractions assimilées et lui demande de ne céder à aucune menace, ni pression et de continuer à travailler sans relâche au plus grand bonheur du peuple Nigérien.

La déclaration note que soucieux du renforcement de la cohésion sociale et de l’unité nationale, conscient de l’attachement des concitoyens à la stabilité politique et institutionnelle, gage d’une paix durable et du maintien des conditions d’un développement économique et social de notre cher pays, le Président de la République, SE Mohamed Bazoum en personne, a largement expliqué aux nigériens les raisons de cette augmentation à l’occasion de la rencontre d’échange avec les représentants des structures syndicales ainsi que ceux des organisations de la société civile avec lesquels, il s’est entretenu pendant trois (3) heures de temps.

Le président du BEN CNOS/CR, M. Anda Garba Moussa, a relevé que cette décision prise par le gouvernement d’augmenter le prix du litre à la pompe, sur l’ensemble du territoire national a fait l’objet des sorties médiatiques hasardeuses de certains acteurs zélés pour mener les campagnes d’intoxication à l’endroit du gouvernement, en dépit des explications  données par le Président de la République à l’occasion de la rencontre d’échange à la Présidence sur les raisons de cette augmentation ainsi que sur les mesures d’accompagnement que le gouvernement se propose de prendre afin que les effets de cette hausse ne soient pas durement ressentis par les populations, notamment les couches les plus vulnérables.

Après une analyse objective de la situation et au regard de tous les défis qui se posent actuellement au pays, le Conseil National des Organisations de la Société Civile pour la Promotion des Droits Humains et la Citoyenneté Responsable par la voix de son président salue ladite mesure prise par le gouvernement qui permet de prévenir la pénurie du gasoil, et de protéger l’intérêt général et par la même occasion, apporte son soutien et son encouragement au Président de la République.

Le BEN CNOS/CR lance un appel pressant à tous les citoyens épris de paix et de justice à bannir tous faits et gestes susceptibles de troubler la quiétude sociale, la démocratie et l’état de droit et à se mobiliser comme un seul homme pour combattre toutes les manœuvres visant à liquider ou à récupérer le cadre démocratique.

Le BEN CNOS/CR rappelle à l’ensemble de la classe politique, les acteurs de tous ordres et les citoyens sans distinction, leur devoir de protéger et de respecter la constitution et l’Etat de droit, en ayant au quotidien le réflexe de bâtir une nation unie et prospère. Enfin, le BEN CNOS/CR a réitéré son soutien sans faille aux Forces de Défense et de Sécurité dans leur noble mission de sécurisation du pays.

Mahamadou Diallo(onep)