Haute Autorité à la Consolidation de la Paix (HACP) : Lancement à Diffa du projet d’appui à la stabilisation et la cohésion sociale dans les zones frontalières Est-Sud-Ouest du Niger

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le président de la Haute Autorité à la Consolidation de la Paix (HACP), le Général de Brigade Mahamadou Abou Tarka a procédé hier jeudi  12  Mai  2022  dans la salle des réunions de la MJC de Diffa au lancement du Projet  d’appui à la stabilisation et la cohésion sociale dans les zones frontalières Est-Sud Ouest du Niger. Cette cérémonie s’est déroulée en  présence  de  l’Ambassadrice  Cheffe  de  la  Délégation  de l’Union  Européenne, S.E.  Denisa  Elene  Ionete,  des  Gouverneurs  des  Régions  et  des  Présidents  des Conseils  Régionaux  de  Diffa,  Tahoua,  Dosso  et  Maradi.  Dans son allocution de  lancement  du  Projet,  le  président  de  la  Haute  Autorité  à  la  Consolidation  de la  Paix  (HACP) a  salué  la  présence  effective  des  Responsables  Régionaux  à  tous  les  niveaux  avant  de  rendre un  vibrant hommage  aux  Autorités  Régionales  de  Diffa  pour  leur  forte  implication  dans les  préparatifs  de ladite rencontre.  Le  Général  de Brigade  Mahamadou  Abou  Tarka a   souligné  que  les  projets  de  stabilisation  se  déroulent  dans  des  contextes  sécuritaires  qui  présentent  un  défi  pour  l’exécution  même  des  projets. Il a ajouté que leur  mise  en  œuvre  requiert  un  très  fort  leadership  et  l’implication  du  Gouvernement  et de  ses  démembrements régionaux,  départementaux  et  communaux.  « Puisqu’il s’agit   de mener  des  activités  souvent  dans  des  contextes  d’insécurité  où  la  protection  des  populations  est  aussi  importante  que  la  satisfaction  de  leurs  besoins  sociaux  de  base,  la  pleine  implication  des  Administrations,  y  compris  des  Services  de  Sécurité  intérieure  est  une  obligation  et  une  garantie   de  réussite.  C’est  pour  cela   dans notre  Projet  Sud-ouest  Niger,  nous  avons  choisi  de  soutenir  l’activité  des  Conseils  Régionaux  et des  Conseils  Départementaux  de  Sécurité » a dit le Général Abou Tarka. Pour  l’Ambassadrice,  Cheffe  de  la  Délégation  de  l’Union Européenne,    le  Projet  piloté  par  la  HACP  couvre  les  régions  de  Tahoua,  Dosso,  Maradi  et  Diffa,  tandis que  celui mis  en  œuvre  par Garkua, se  focalise sur  la  Région  de  Diffa.  Denisa  Elene  Ionete a  précisé  que  les  deux  projets qui  sont financés  par  l’Union Européenne  à  travers  le  Fonds  Fiduciaire  d’Urgence  pour l’Afrique  (FFU)  et  mis  sous  la  tutelle  de  la  HACP.  « Leur  mise  en  œuvre  sera  assurée  par  la  HACP  et  l’ONG  Garkua.  Ces  Projets  ont  la  vocation  à  travailler  en étroite  collaboration  avec  les  autorités  locales,  régionales  et nationales  dans le but  de  permettre  une stabilisation  effective  dans des zones  fragiles » a indiqué la Cheffe de Délégation de l’Union Européenne.

Le Gouverneur  de  la  Région  de  Diffa,   a  salué  la  mise  en  œuvre du Programme. M.  Issa  Lémine a souligné que    face  aux  nombreux  défis  liés  aux  menaces  sur  la  sécurité  intérieure  et  sur  les  zones frontalières  nigéro-nigérianes,  les  conflits  intercommunautaires,  les  menaces  et  les  agressions terroristes, l’intensification  du  banditisme  armé,  les  conflits  entre  pasteurs  et  sédentaires,  le  terrorisme  insurrectionnel menaçant  la  partie Sud  du Pays,   la  Haute  Autorité  à  la  Consolidation  de  la  Paix  (HACP)  avec  l’appui  de  l’Union  Européenne  se  propose de mettre en  œuvre  ce Programme  de  Stabilisation  et  de renforcement  de  la  Sécurité  et  de  la Cohésion  Sociale.

Par Mato   Adamou   ONEP  DIFFA