Hôpital national Amirou Boubacar Diallo de Niamey : Lions Club International donne de matériels et équipements biomédicaux au service d’ophtalmologie

Société

Dans le cadre du renforcement de la formation des étudiants en ophtalmologie (médecins inscrits au diplôme d’étude spécialisé -D.E.S-), la Fondation Lions Club International a procédé hier dans l’après-midi à la remise de matériels et équipements biomédicaux d’ophtalmologie à l’Hôpital National Amirou Boubacar Diallo de Niamey. Au-delà de l’enseignement, ce don contribuera à rehausser la qualité des soins au sein de l’hôpital pour le grand bonheur des personnes souffrant de déficiences visuelles. Le don a été réceptionné des mains de l’administrateur du projet Sight First, par le Secrétaire général du Ministère de la Santé Publique, de la Population et des Affaires Sociales, en présence de son collègue du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, et du Directeur général de l’hôpital.

Cet appui, le premier du genre dans le domaine selon le Secrétaire général du Ministère en charge de la Santé Publique permettra au service d’ophtalmologie d’être à la pointe de la technologie. «Le Ministère a l’habitude de réceptionner beaucoup de donations, mais c’est la première fois que, nous recevons un don de matériel et d’équipements ophtalmologiques, qui vise le développement des ressources humaines en santé», a relevé M. Ibrahim Souley.

Le don est constitué de deux lots, aussi importants l’un que l’autre. Il s’agit d’abord de l’équipement du service d’ophtalmologie de l’Hôpital National Amirou Boubacar Diallo, centre de formation des médecins au diplôme spécialisé (D.E.S) en Ophtalmologie en matériel individuel, en renforcement du plateau technique d’apprentissage et de stage. Il y’a ensuite, du matériel pour la chirurgie avancée au Programme National de Santé Oculaire, destinés aux régions de Maradi et de Zinder.

«La première promotion des ophtalmologistes entièrement formés au Niger sortira d’ici la fin de l’année 2022 avec seulement 4 médecins, chiffre petit mais, mieux que si la formation devrait se faire à l’étranger où on aura seulement un (1) formé tous les 4 ans. Cette promotion aurait pu être plus importante si les conditions qui vont se créer tout de suite à cette donation étaient là au démarrage», explique le Secrétaire général, très ému en réceptionnant le don.

L’acquisition de matériel pour la chirurgie avancée de la cataracte dans deux des plus grandes régions en population de notre pays est un rapprochement des soins spécialisés en faveur des patients, comme prévu un des axes prioritaires du Plan de Développement Sanitaire.

Les Lions du Niger à travers leur Fondation, la LCIF ont toujours été au côté du Ministère de la Santé Publique, de la Population et des Affaires Sociales dans la lutte contre la cécité. Plusieurs projets ont été soutenus par la Fondation ces dernières années. M. Ibrahim Souley a aussi souligné que, la construction et l’équipement complet des salles de cours et la bibliothèque de la section de formation des Techniciens Supérieurs en Ophtalmologie (TSO) à la Faculté des Sciences de la Santé avec l’autonomisation en formation sur place alors qu’elle se faisait ȧ compte-goutte à Bamako.

Situant les motivations d’un tel appui, l’administrateur du projet Sight First, M. Abdoulkadri Boubé a agi en signalant que, le monde compte environ 161 millions de personnes qui souffrent de déficiences visuelles dont 124 millions souffrent d’une baisse de vision et 37 millions sont aveugles. Devant une telle ampleur, les Lions du Niger à travers leur Fondation, la LCIF se sont, alors, très vite engagés au côté du Ministère de la Santé dans la lutte contre la cécité. «Les Lions et Co-acteurs Léos du Niger par ce geste font leur meilleur investissement, celui des ressources humaines», a appuyé M. Abdoulkadri Boubé.

 Ismaël Chékaré(onep)