Insécurité urbaine à Niamey : Deux personnes blessées et des biens emportés dans un braquage à main armée en plein jour

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Les habitants du quartier Bokoki ont assisté, hier, en pleine journée, à un braquage à main armée dans une concession. En effet, les riverains de la zone ont été surpris par des crépitements d’arme à feu dans une maison non loin du Collège Lako. C’est un homme d’affaire dont la principale activité est la commercialisation de l’or qui a été braqué. Ce qui, au moment des faits, a créé de panique provoquant débandade et sauve-qui-peut dans le quartier.

Quelques minutes après, le calme semble revenir après l’arrivée des services de sécurité alertés. Sur place, à l’intérieur de la maison, c’est le silence total. Assis, à même le sol, visage baissé, mains sur la tête, les agents, les proches parents et les amis de la victime du braquage (Elhadji Issa), manquent de mots pour exprimer leur peine.

Qu’est-ce qui s’est réellement passé ?

Selon des témoignages recueillis sur les lieux, c’est aux environs de 11 heures qu’une femme en hidjab et deux hommes en boubou sont venus vendre de l’or. Après une trentaine de minutes, pendant qu’ils étaient avec l’acheteur dans son bureau, des hommes armés font irruption dans la maison. Aussitôt après l’arrivée du 2ème groupe, les trois premiers arrivants ont également dégainés leurs armes, preuve qu’ils sont des complices. Ils étaient à bord de deux véhicules, et personne ne connait leur nombre exact. Visage masqué, parlant l’anglais, selon un témoin, les assaillants ont commencé par couper les caméras de surveillance de l’intérieur de la maison. Ensuite, ils se sont mis à tirer en l’air et sur le mur pour empêcher tous mouvements.

Les impacts des balles sont visibles sur les murs à l’intérieur de la maison et plusieurs dizaines de douille de cartouches jonchent encore le sol. Pendant une vingtaine de minutes, les braqueurs ont semé la terreur dans la maison. Après avoir maitrisé les personnes se trouvant à l’intérieur, une partie des braqueurs fait irruption dans le bureau de l’Elhadji Issa qui était avec les clients complices. Ils ont ramassé tout ce qu’ils ont trouvé, or et argent. Après leur forfaiture, les braqueurs ont repris leur chemin et se sont volatilisés avec leur butin.

Deux personnes ont été blessées, dans ce braquage. L’une d’entre elles a été touchée par une balle à la cuisse, une autre a été frappée à la poitrine avec une arme, tandis que Elhadji Issa le propriétaire de la maison s’est vu subtiliser une fortune (de l’or brut et de la liquidité). Fort heureusement, aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée contrairement aux premières informations ayant circulé sur les réseaux sociaux.

Pour l’instant, la valeur des biens emportés reste inconnue. Elle sera déterminée par les résultats de l’enquête de la police judiciaire dont les agents étaient venus sur les lieux aussitôt alertés. Les blessés ont été évacués dans les structures sanitaires pour y êtres soignés.

C’est pour la deuxième fois, après le braquage du véhicule transportant de l’argent appartenant à Elhadji Oudou Inoussa un autre commerçant de Niamey, qu’un tel acte se produit en pleine journée dans la capitale. Malgré les efforts des autorités et des Forces de défense et de sécurité, l’insécurité urbaine prend malheureusement de plus en plus de l’ampleur dans la ville de Niamey. Au regard de cette situation la population est appelée à redoubler de vigilance et à collaborer avec les FDS pour une meilleure prise en charge de la question.

Ali Maman(onep)