La ministre de la promotion de la femme et de la protection de l’enfant sur le terrain : Renforcer la collaboration entre les ONGs, Associations féminines et le ministère de tutelle

Société
Spread the love

Sharing is caring!

La ministre de la Promotion de la femme et de la protection de l’enfant, Mme Allahoury Aminata Zourkaleini a effectué hier une série de visites au niveau de plusieurs ONGs, Associations et structures partenaires de son département ministériel. La ministre et la délégation qui l’accompagne ont été à la Maison de la Femme Nigérienne, à la CONAF (Coalition des ONG africaines en faveur des enfants), à la CONGAFEN, au Service de protection de l’enfant de Koira Tégui (Centre Sociaux de Prévention, Promotion et Protection des Enfants), au siège de l’ONG « SOS Femmes et Enfants Victimes de violences’’, à la Fédérations des Associations et ONG féminines Kassai et à la CONID.

Le but de cette sortie est de renforcer la collaboration qui existe entre les ONGs et Associations féminines et le ministère de tutelle. Ces visites ont ainsi permis à la ministre de voir les conditions de travail de toutes ces structures engagées pour la promotion de la femme et la protection de l’enfant.

Partout où la ministre et ses collaborateurs se sont rendus, ils ont pu constater les conditions dans lesquelles travaillent les structures et associations qui œuvrent pour la promotion de la femme et la protection de l’enfant. C’est ainsi que des doléances ont été soumises à la ministre par les responsables des différentes ONG et Associations visitées. Parmi ces doléances, il y a le besoin criard en appui technique, le manque de locaux propres devant servir de sièges pour certaines ONG et associations, la prise en charge des problèmes d’eau, le renforcement des capacités d’accueil pour les structures qui accueillent les femmes et les enfants victimes de violence,  etc.

Lors de ces visites, la ministre a également pris en compte les préoccupations des responsables des ONGs, Associations et structures visitées. «Il y a énormément de problèmes au niveau des sièges. Il y a des ONG qui ont besoin d’un renforcement de leur personnel et des appuis en équipements, etc. Le ministère va les accompagner en faisant des plaidoyers auprès des partenaires pour soutenir ces ONG et Associations féminines. Nous pensons que cette bonne collaboration va continuer, parce que les résultats de ces partenaires sont aussi des résultats du ministère et c’est ensemble qu’on doit évoluer», a déclaré la ministre de la Promotion de la femme et de la protection de l’enfant.

A la fin de toutes ces visites, la ministre Aminata Zourkaleini a tenu à rassurer que son département ministériel reste disponible pour répondre aux préoccupations des ONG et associations qui œuvrent en faveur de la femme et de l’enfant. Elle a par ailleurs saisi l’occasion pour encourager ces structures à  multiplier les efforts pour le bien-être de la femme et de l’enfant.

 Abdoul-Aziz Ibrahim(onep)