Lancement de l’opération “Hôpitaux et Centres de Santé Verts” dans la commune rurale de Karma : Des arbres pour améliorer le cadre de vie

Société

C’est dans le cadre de son programme d’activités que, la fondation Noor a initié une vaste opération dénommée ‘’Hôpitaux et Centres de Santé Verts’’ (HCSV). A travers cette action, la présidente de la Fondation Noor entend contribuer à la campagne nationale de reboisement du pays. En effet, les avantages des arbres surtout dans des espaces comme les hôpitaux et les centres de santé ne sont plus à démontrer. Forte de cette conviction la Première Dame, présidente de la  fondation Noor Mme Bazoum Hadiza s’est rendue, le lundi 8 août 2022, à Karma dans le département de Kollo, région de Tillabéri, pour lancer cette opération de grande envergure. Pour le coup d’envoi de cette opération, ce sont au total 500 manguiers et 1500 plants de moringa qui seront plantés au Centre de Santé Intégré de Karma, à la mairie et à la grande mosquée de cette commune.

Accueillie à l’entrée du village par le maire de la Commune Rurale de Karma, M. Abass Yacouba accompagné d’une foule indescriptible, la Première Dame s’est rendue comme à l’accoutumée au palais du Chef de Canton de Karma, l’honorable Abdoulaye Nouhou pour une visite de courtoisie. Après, quelques minutes d’échange de civilités, la Première Dame s’est dirigée vers le Centre de Santé Intégré qui se trouve à quelques encablures de la résidence. Au niveau de ce centre de santé, un dispositif impressionnant l’attendait, les membres du Gouvernement, les députés nationaux au titre de la région, les autorités communales, les leaders coutumiers et religieux, les membres des groupements féminins et des associations des jeunes. Ils ont pris d’assaut ce grand espace pour réserver un accueil exceptionnel à la Première Dame et à sa délégation.

Pour marquer sa volonté de renforcer le couvert végétal, la Première dame a procédé à la plantation d’un arbre qui a été aussitôt protégé par une grille qui porte son nom et l’intitulé de l’opération. Une occasion pour elle de lancer à l’échelle nationale à partir de ce village historique et combattant, cette grande et vaste opération.

«Cette opération va concerner en plus du CSI, la mairie et la grande mosquée de Karma. Elle va porter sur la plantation de cinq cent (500) manguiers, la distribution  mille cinq cent (1500) plants de moringa aux femmes de Karma, ainsi que leurs dotations en matériels d’arrosage et d’entretiens» a précisé la Première Dame dans ses propos introductifs. A travers cette opération, soutient-elle, la fondation Noor ambitionne de doter ces lieux, des espaces verts qui concourent à agrémenter la vie des usagers, des malades, des soignants et des accompagnants à travers le microclimat, l’ombre et les fruits qui en seront issus. Elle vise aussi à encourager les femmes à planter dans leurs concessions des plants de moringa pouvant contribuer significativement à l’amélioration de l’état nutritionnel de leurs familles.

Pour Mme Bazoum Hadiza, l’opération ‘’Hôpitaux et Centres de Santé Verts’’(HCSV) ne doit en aucun cas être perçue comme un simple slogan. C’est un appel à l’action pour doter nos formations sanitaires des espaces verts au regard de leur contribution avérée à la santé globale. Pour réussir ce pari, la Première dame appelle à un engagement de tous, exhortant les ministères en charge de l’Environnement, de la Santé, les Villes ainsi que les partenaires techniques et financiers à accompagner efficacement la fondation Noor. La Présidente de la Fondation a également invité les autorités locales, les services en charge de la santé, de l’environnement, et plus largement tous les bénéficiaires à faire siens de ces arbres qui seront plantés, en les arrosant et en les sécurisant.

Exprimant sa reconnaissance pour l’honneur fait à son entité pour le lancement de cette vaste opération, le maire de la Commune de Karma, M. Abass Yacouba a déclaré que «C’est avec une grande fierté et de l’enthousiasme que nous accueillons votre opération inédite qui vise à améliorer l’environnement et le cadre de vie au sein des hôpitaux et des centres de santé». Et, de rassurer que des dispositions seront prises pour entretenir et suivre régulièrement tous ces arbres, en collaboration étroite avec les services compétents.

Des  vivres aux femmes et des médicaments au CSI

Sensible à la cause des couches les plus vulnérables notamment les femmes et les enfants, la fondation Noor de la Première Dame Mme Bazoum Hadiza a offert gracieusement un important don en vivres et médicaments au profit des populations de la localité de Karma. La fondation a également remis un don de vivres, composé de dix (10) tonnes de riz pour les déplacés internes de Tillabéri.

Un geste de solidarité qui est bien accueilli par les autorités de tutelle en l’occurrence, le ministre de la Santé publique, de la Population et des Affaires sociales, Dr. Illiassou Idi Mainassara qui a d’ailleurs souligné l’importance de ce don. Pour lui, cet appui vient à point nommé dans la mesure où il permettra d’accompagner les efforts du gouvernement à offrir une meilleure santé à la population. Le ministre de la Santé a par ailleurs salué les importants efforts entrepris par la Première Dame à travers sa fondation dans le domaine sanitaire avant d’inviter les autres partenaires à lui emboiter le pas.

La Présidente de la cellule Santé de la Fondation Noor, Mme Alhousseini Zeinabou a, en remettant ce don, a expliqué les objectifs visés à travers cette opération. «La fondation poursuit des axes majeurs notamment dans le cadre de la santé. Nous nous occupons de la femme, de l’enfant et de l’environnement, car comme le dit bien l’OMS ‘’préservons notre environnement pour notre survie’’. L’objectif premier de cette opération, c’est de faire en sorte que tous les centres de santé arrivent à avoir des arbres productifs, mais utiles pour la santé. Et avec cette période de forte prévalence de paludisme, ce sont essentiellement des médicaments pour la prise en charge de cette maladie», a-t-elle souligné.

Lors de la remise de don de vivres aux femmes de Karma, la Présidente de la Cellule Genre de la Fondation, Mme Takoubakoye Aminata Boureima a précisé que, le souhait de la fondation Noor, «est que ces vivres apportent un plus au quotidien des bénéficiaires. Ce geste pourra contribuer à diminuer les charges au niveau familial». A travers ces actions de solidarité et d’entraide, dit-elle, la fondation Noor veut non seulement préserver et restaurer l’environnement mais aussi et surtout renforcer la résilience des populations notamment des femmes et des enfants.

Aïssa Abdoulaye Alfary(onep), Envoyée Spéciale