Lancement officiel du Centre de renforcement des capacités du Ministère des Finances : Produire une masse critique d’agents pour une gestion optimale des finances publiques

Société

Le Premier ministre, chef du gouvernement, M. Ouhoumoudou Mahamadou a patronné hier matin, le lancement officiel des activités du centre de renforcement des capacités du Ministère des Finances (CRC-MF). La création de ce centre offre l’occasion de réfléchir sur les dispositifs normatifs et pédagogiques d’accompagnement des réformes engagées. A travers ce centre, l’objectif principal recherché est de créer un socle de connaissances génériques afin de faire naitre une culture commune au Ministère des Finances et un effet de réseau à travers les actions de renforcement des capacités des cadres et agents, tant au niveau central, déconcentré que décentralisé.

La création de ce centre devrait permettre de mobiliser l’expertise scientifique et technique nécessaire afin de créer une synergie d’actions autour de la formation en finances publiques. En effet, le centre est chargé notamment d’améliorer l’offre de services de renforcement des capacités des agents du ministère des finances, mais aussi de contribuer entre autres à la maitrise de la déontologie requise dans l’exercice des métiers liés aux finances publiques. Il devrait aussi permettre la maitrise des techniques de prévision, de mobilisation et d’optimisation des ressources financières internes et externes et contribuer à l’offre de management contribuant à améliorer la gestion et l’organisation de l’environnement professionnel.

Les bénéficiaires de prestations du Centre sont l’ensemble des agents du Ministère des Finances et les intervenants des structures de l’administration publique, tant au niveau central, déconcentré que décentralisé, impliquées dans la chaine de la dépense publique, la mobilisation des recettes fiscales et non fiscales, la gestion des finances publiques, pour ne citer que cela.

Dans le mot qu’il a prononcé à cette occasion, le Chef du gouvernement a déclaré que le centre de renforcement des capacités du ministère des finances (CRC-MF) est une réponse du gouvernement au besoin d’outiller les acteurs sur de nouvelles adaptations professionnelles induites par les réformes. C’est un cadre précieux et une occasion appropriée d’échanges, d’apprentissage, de partage d’expériences et de connaissances entre les agents qui œuvrent au fil du temps à la gestion des finances publiques dans un contexte globalisé de réforme. Pour le chef du gouvernement, la création de ce centre intervient dans un contexte national marqué par la recherche d’une croissance économique plus forte et inclusive, nécessitant la poursuite des efforts tendant à assurer une meilleure allocation des ressources budgétaires.

De ce fait, M. Ouhoumoudou

Mahamadou dit espérer que les anciens fonctionnaires interviendront efficacement dans l’animation de ce centre, eu égard à l’expérience accumulée dans la gestion administrative, notamment la gestion des finances publiques. Le Premier ministre s’est dit convaincu que les acquis qui y seront produits permettront d’ancrer davantage les résultats et la performance dans le système de gestion du pays et l’impact de ses actions de développement sur le bien-être des laborieuses populations. «Les fruits qui en sortiront pourront être capitalisées et servir de bréviaire pour le pays en quête de compétences pouvant accompagner son développement», a-t-il ajouté.

Auparavant, le ministre des Finances Dr. Ahmat Jidoud a affirmé que la création de ce centre s’inscrit dans l’optique de la réalisation de la mission assignée au Ministère des Finances conformément aux grandes orientations nationales. La création de ce centre, souligne-t-il, constitue un cadre idéal pour mieux informer, former et sensibiliser les collaborateurs à tous les niveaux sur la responsabilité historique qui est la leur, pour la réussite des missions communes.

Après le lancement officiel dudit centre, s’en est suivie la coupure du ruban et une visite guidée de la salle située au rez-de-chaussée de l’immeuble du Ministère des Finances. Lors de cette visite, le Secrétaire général du Ministère a saisi l’opportunité pour présenter au chef du gouvernement le CRC-MF            . De cette présentation, on retient que le centre de renforcement des capacités du Ministère des Finances dispose des organes d’orientation, d’exécution et de suivi qui sont un comité de pilotage et de suivi (CPS), une cellule technique d’exécution (CTE). Les formations dispensées par le centre couvriront un large éventail de sujets relevant des domaines des finances publiques.

 Rahila Tagou(onep)