Ouverture de la 2ème session ordinaire du Comité de Pilotage PGRC-DU au titre de l’année 2021 : Pour une analyse minutieuse des différents documents et propositions d’activités

Non classé
Spread the love

Sharing is caring!

Le directeur de cabinet adjoint du Premier Ministre, M. Abdoul-Kader Aghali a présidé hier, dans la salle de Banquet de la Primature, la cérémonie d’ouverture de la 2ème session ordinaire du Comité de Pilotage du Programme de Gestion des Risques de Catastrophes et de Développement Urbain (PGRC-DU) au titre de l’année 2021. La présente session se tient juste après la tenue de la mission de suivi du projet en novembre 2021 par la Banque Mondiale, 5 mois après la session ayant consacré la révision du PTBA 2021 et à moins d’une année de la clôture du projet.

A l’ouverture des travaux, le directeur de cabinet adjoint du Premier Ministre a indiqué que cette session se tient à l’orée du nouvel An 2022 et à un moment où l’insécurité civile dans certaines zones d’intervention du projet limite l’accès au suivi et la réalisation d’activités pertinentes pour la survie de vaillantes populations nigériennes. Selon le directeur de cabinet du Premier Ministre, les principales conclusions et recommandations de la dernière mission d’appui de la Banque Mondiale ont relevé que la mise en œuvre du projet demeure globalement satisfaisante. Cette mission a cependant soulevé des inquiétudes relatives aux retards observés dans l’exécution de certaines activités, eu égard à la clôture prochaine des activités du projet, a-t-il souligné. Outre la revue des réalisations du 2ème semestre 2021, cette réunion capitalisera toutes les recommandations des missions de supervision et examinera attentivement les activités prévues dans le cadre du PTBA 2022, a fait savoir M. Abdoul-Kader Aghali.

«Le projet PTBA 2022 qui sera soumis à l’appréciation des participants englobe pour l’essentiel, des activités pertinentes non réalisées ou partiellement réalisées à cette date», a-t-il dit. Ainsi, a souligné le directeur de cabinet adjoint du Premier Ministre, le coût prévisionnel du budget du PTBA 2022 s’élève à quatre milliards quatre cent vingt-six millions trois cent vingt un mille quarante un (4.426.321.041) FCFA, dont 88% est dédié aux investissements et 12% au fonctionnement. Le directeur de cabinet adjoint du Premier Ministre a, en outre, adressé au nom de plus hautes autorités, toute sa gratitude et sa profonde reconnaissance à l’endroit des Partenaires Techniques et Financiers qui appuient le PGRC-DU, notamment la Banque Mondiale, pour son accompagnement au Niger dans ce noble combat visant l’amélioration des conditions de vie des populations.

M. Abdoul-Kader Aghali a enfin demandé aux membres du Comité de redoubler d’ardeur dans la conduite et la supervision de leurs activités, malgré le contexte sécuritaire délétère par endroits qui hante les esprits du peuple nigérien et «qui sera avec l’aide de Dieu derrière nous dans un proche avenir».

Aïchatou Hamma Wakasso(onep)