Point de presse du ministre de la Communication, chargé des Relations avec les Institutions sur les activités à l’Assemblée Nationale : 32 projets de textes de loi soumis et adoptés lors de la 1ère session 2022

Société

Le ministre de la Communication, chargé des Relations avec les Institutions, M. Mahamadou Lawaly Dan Dano, a animé le vendredi 22 juillet dernier, un point de presse sur les actions menées pendant la durée de la première de la 1ère session de l’Assemblée Nationale au titre de l’année 2022. Lors de cette session, la représentation nationale a examiné et adopté trente-deux (32) projets de textes de loi  soumis par le gouvernement dont les membres ont par ailleurs répondu à neuf (9) séances de questions d’actualité, cinq (5) interpellations et trois (3) questions écrites.

Le ministre Mahamadou Lawaly Dan Dano, a expliqué dans ses propos liminaires que les trente-deux (32) projets de textes de loi  soumis par le gouvernement et adoptés par l’Assemblée Nationale relèvent de lois ordinaires, de traités et d’accords et conventions dans le cadre de la coopération multilatérale que le Niger entretient avec ses partenaires. Toutes ces lois votées, a-t-il rappelé, s’inscrivent dans la politique de bonne gouvernance et de consolidation des institutions démocratiques promues par les autorités actuelles. Elles entrent également dans « le cadre de la mise œuvre du Programme de Renaissance, Acte 3, et de la DPG qui en découle, a-t-il souligné.

Pour le ministre de la Communication, chargé des Relations avec les Institutions, en votant favorablement en faveur des projets de lois, l’Assemblée Nationale « a doté le gouvernement de textes lui permettant non seulement de se conformer aux engagements internationaux auxquels il a souscrit, mais aussi de mieux défendre les droits et aspirations des citoyens, notamment en matière de santé et d’’hygiène publique ». Ces textes, a-t-il insisté, sont conformes à la Loi fondamentale du Niger et aux engagements « clairement souscrits à travers le Programme de Renaissance, Acte 3 » du Président de la République, Chef de l’Etat.

Avec la tenue de neuf (9) séances de questions d’actualité, cinq (5) interpellations et trois (3) questions écrites, M. Mahamadou Lawaly Dan Dano se réjouit de la vivacité du contrôle de l’action gouvernementale par les élus qui siègent à l’hémicycle. Il a rappelé que cette disposition constitutionnelle est encadrée par l’article 117 du Règlement Intérieur de l’Assemblée Nationale qui dispose que « les députés peuvent, individuellement ou collectivement, interpeller le Premier ministre ou tout membre du Gouvernement, au moyen d’une requête, sur une activité ou  un acte de  gestion du Gouvernement dont la gravité et l’urgence appellent une prise de position de l’Assemblée Nationale ».

Le ministre de la Communication, chargé des Relations avec les Institutions, M. Mahamadou Laoualy Dan Dano a tenu à remercier la représentation nationale pour « sa disponibilité constante et sa sollicitude exemplaire qui honorent, encore une fois, notre processus démocratique et autorisent l’espoir quant à voir notre pays s’engager, encore plus résolument, sur la voie de l’émergence et de la prospérité».

 En sa qualité de commissaire du gouvernement, il a promu de se plier à cet exercice à la fin de chaque session de l’Assemblée Nationale.

Les projets de texte de Loi soumis par le gouvernement et adoptés par l’Assemblée Nationale portent sur les domaines de la sécurité, de la justice, des finances, de l’énergie et des infrastructures. Ils couvrent également les

secteurs de l’agriculture et l’élevage, de la bonne gouvernance, de la santé, de l’éducation et de l’économie numérique.

Souleymane Yahaya(onep)