Prestation de serment à la Cour des Comptes : Mme Also Rahinatou Mohamed N’Diaye, secrétaire générale adjointe prend fonction

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le Premier président de la Cour des Comptes, Pr Narey Oumarou a présidé hier matin à Niamey, la cérémonie de prestation de serment de la nouvelle secrétaire générale adjointe de ladite Cour. A l’issue de la lecture du serment et l’appel de son nom, Mme Also Rahinatou Mohamed N’Diaye a juré d’accomplir loyalement sa mission. C’est ainsi que Pr Narey Oumarou a pris acte de son serment et l’a renvoyée à l’exercice de ses fonctions.

Cette cérémonie est une obligation légale. En effet, l’article 18 alinéa 4 de la loi organique régissant la Cour des Comptes fait obligation au Secrétaire Général ainsi que son adjoint de prêter serment en audience publique solennelle avant de prendre fonction. La formule du serment est la suivante : «Je jure devant Dieu et devant les Hommes, de bien et fidèlement remplir la mission dont je suis investi de l’exercer en toute impartialité dans le respect de la constitution et des lois et règlements en vigueur et de me conduire en tout comme un digne et loyal magistrat». Notons que cette magistrate précédemment conseillère à ladite Cour a été nommée par le décret N°2021-976/PRN/MJ du 23 novembre 2021.

Après l’ouverture de la séance, la greffière en chef, Mme Zara Oumarou a précisé que le secrétaire général est choisi parmi les conseillers hors grade ou à défaut parmi les conseillers maitres les plus anciens. Il a le rang du président des chambres et est assisté d’un secrétaire général adjoint choisi parmi les conseillers maitres les plus anciens ou à défaut parmi les conseillers référendaires les plus anciens. Le Secrétaire général et le Secrétaire général adjoint sont nommés par décret du Président de la République sur proportion du ministre en charge de la Justice après avis du Premier président de la Cour des Comptes.

Peu après, le procureur général près la Cour des Compte, M. Hodi Hassane a rappelé à la concernée qu’il ressort de ce serment qu’elle va prêter, trois valeurs ou principes qu’elle devrait respecter dans l’exercice de ses fonctions à savoir l’impartialité, la dignité et la loyauté. Dans ce cadre, «vous devrez exécuter le devoir de votre charge avec droiture, objectivité mais aussi dans le respect de vos fonctions en adoptant un comportement exemplaire en toute circonstance et en vous déterminant seulement par rapport à la loi en dehors de toute forme d’influence», lui a-t-il dit. Expliquant les fonctions du secrétaire adjoint, le procureur général a dit qu’il s’agit de l’assistance et suppléance du secrétaire général en cas d’absence ou d’empêchement dans l’exercice des tâches administratives courantes. Le SG adjoint assure les fonctionnements des différents services administratifs ou techniques de la Cour et notifications des arrêts. La suppléance consiste, selon le procureur général, de remplacer temporairement le Secrétaire Général dans ses fonctions lorsque celui-ci sera absent ou empêché pour entre autres assurer le secrétariat de la Cour lors de ses réunions conformément aux dispositions de la loi organique régissant la Cour. M. Hodi Hassane a aussi précisé que de manière générale sauf restriction éventuelle, le secrétaire général adjoint exerce l’intégralité des pouvoirs attachés à la fonction du Secrétaire général notamment les missions administratives courantes et la gestion des ressources humaines.

 Mamane Abdoulaye(onep)