Signature d’un accord-cadre de coopération entre le FSA et le Secrétariat Exécutif de la Stratégie Nationale de Finance Inclusive (SE-SNFI) : Une enveloppe de 10 milliards de FCFA pour soutenir l’inclusivité financière

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le directeur général du Fonds de Solidarité Africain (FSA), M. Ahmadou Abdoulaye Diallo et le Secrétaire Exécutif de la Stratégie Nationale de Finance Inclusive (SE-SNFI), Dr Mahamane Makaou ont procédé hier matin à Niamey, à la signature d’un accord-cadre de coopération entre les deux institutions. Il s’agit de formaliser l’engagement du Fonds de Solidarité Africain (FSA) de contribuer à la mise en œuvre de la Stratégie Nationale de la Finance Inclusive au Niger à hauteur de 10.000.000.000F CFA.

Après la signature et l’échange des documents, le directeur général du Fonds de Solidarité Africain (FSA) a rappelé  que le 02 juillet 2021, cette institution conviée à la table ronde des bailleurs de fonds pour le financement du plan d’actions de la Stratégie Nationale de la Finance Inclusive au Niger, a décidé, au vu de l’urgence de la situation, de contribuer à la mise en œuvre de ce plan d’actions conformément à ses mécanismes d’intervention, à hauteur de dix (10) milliards (10.000.000.000) de franc CFA. «Cette cérémonie formalise cet engagement du FSA, d’accompagner la Stratégie Nationale de Finance Inclusive adoptée par le gouvernement de la République Niger. L’objectif étant de contribuer de manière significative à l’amélioration de la situation du secteur de la microfinance au Niger, principal canal de transmission des actions de la SNFI et conséquemment le financement des populations exclues du système financier classique avec pour corollaire, une réduction de la pauvreté dans le pays», a-t-il indiqué.

D’après M. Ahmadou Abdoulaye Diallo, en 41 ans d’activités, le Fonds de Solidarité Africain a toujours été fortement soutenu par les autorités nigériennes, et bénéficie aujourd’hui encore du soutien fort du Président de la République Mohamed Bazoum. «Depuis le démarrage de ses activités en 1980, le FSA a accompagné tous les secteurs de l’économie au Niger avec un peu plus de 80 milliards de garanties accordées à des entreprises du pays pour des financements de l’ordre de 160 milliards de F CFA levés auprès du système financier du pays», a-t-il souligné. Le DG du FSA a ajouté que la synergie d’actions avec le Secrétariat Exécutif de la Stratégie Nationale de Finance Inclusive, donne au FSA l’opportunité de contribuer à la promotion du développement socio-économique et surtout à la réduction de la pauvreté, en permettant aux plus petits et aux exclus d’accéder aux services financiers. «A travers cette collaboration, les jeunes, les femmes, les Petites et Moyennes Entreprises, les populations rurales et les personnes à faible éducation financière pourront accéder au crédit afin de financer leurs activités», a-t-il conclu.

Pour sa part, le Secrétaire Exécutif de la Stratégie Nationale de Finance Inclusive (SE-SNFI), Dr Mahamane Makaou a souligné l’importance de ce partenariat. «Cet accord de partenariat entre nos deux institutions cadre parfaitement avec l’objectif global de la Stratégie Nationale de Finance inclusive, qui est celui de permettre l’accès au crédit aux populations qui en sont exclues du système financier classique», a-t-il souligné. Dr Mahamane Makaou a, par la suite, précisé qu’à travers cet accord de partenariat, le FDIF mobilisera davantage de ressources de garanties dans le cadre de ses interventions au titre de ses guichets 1, 2 et 3 et faciliter ainsi les financements des Système Financières Décentralisés (SFD) partenaires, des Micro et Très Petites Entreprises et autres structures exerçant des activités génératrices de revenus (AGR), notamment les organisations du monde paysan. «Cet accord cadre de partenariat permettra également aux cadres du FDIF de bénéficier de l’expérience du FSA dans la gestion des lignes de garanties, ce qui renforcera leurs capacités techniques et opérationnelles, pour une plus grande efficacité dans la gestion du Fonds», a-t-il souligné.

Selon Dr Mahamane Makaou, le FSA et le FDIF pourront, dans le cadre de cette mission en faveur des populations fragiles, intervenir conjointement dans le cadre de la bonification des taux d’intérêt en faveur des clients cibles de la Stratégie Nationale de Finance Inclusive. «A travers cet accord de partenariat, le FDIF mobilisera davantage de ressources de garanties dans le cadre de ses intervention », a-t-il conclu ».

Yacine Hassane(onep) et Assad Hamadou(onep)