Projet de rénovation de la Maternité Issaka Gazobi de Niamey : Des ONG et Associations islamiques internationales s’engagent à accompagner le projet

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Les membres du réseau des femmes parlementaires de l’Assemblée nationale, conduites par la présidente d’honneur du réseau, la députée Hadiza Seyni Zarmakoye et les partenaires financiers, accompagnés de la Directrice Générale de la Haute Autorité du Waqf, Mme Khadijah Diallo ont effectué hier dans l’après-midi, une visite guidée à la Maternité Issaka Gazobi (MIG) de Niamey. Les partenaires financiers sont allés constater sur le terrain, la situation de ce centre hospitalier avant de réagir au projet de sa rénovation. Ce qui leur a permis d’être au parfum des difficultés que traverse la Maternité Issaka Gazobi. Ils ont pris l’engagement d’apporter leur soutien pour sa réhabilitation.

La délégation a visité de fond en comble tous les services et les installations de la Maternité Issaka Gazobi avant de se retrouver en salle pour une réunion de concertation. La délégation a trouvé des agents très dévoués pour assurer des prestations de qualité et satisfaire les patientes malgré les conditions ardues de travail. Cet établissement de référence où convergent tous les Nigériens connait une situation de surcharge due à l’exiguïté des lieux. Le centre hospitalier assure la gratuité de la césarienne et la prise en charge des enfants au niveau de service de néonatologie et des cancers gynécologiques.

A l’issue de la visite, les membres de la délégation ont exprimé tout leur engagement pour aider l’établissement sanitaire. «Nous avons vu de près les différents besoins de l’établissement. Ce sont des vrais besoins qui nécessitent une intervention d’urgence. D’ailleurs, je salue l’effort fourni par les agents pour sauver des vies. Nous allons faire tout pour soutenir la Maternité. Nous sommes en possession du plan de rénovation entre nos mains et nous allons agir après avoir touché notre niveau central. Les donations vont suivre dans l’immédiat s’il plait à Dieu», a assuré M. Adil Tantane, Directeur de l’Agence des musulmans d’Afrique, représentation du Niger.

Le représentant de la Fondation koweitienne de bienfaisance a promis également que sa structure fera tout pour accompagner les efforts de l’Etat dans l’œuvre de réduction des souffrances des femmes. «Nous avons constaté que les bâtiments sont vétustes et exigus à tous les niveaux. Il y’a un surnombre de patientes par manque de place. Mais nous rendons hommage au personnel qui s’investit pour sauver des vies humaines malgré les multiples contraintes. La situation nous a heurtés. L’équipe du Directeur Général, Pr Madi Nayama est formidable. Nous allons apporter tout notre appui et notre réaction sera vive», a-t-il ajouté.

Pour la présidente d’honneur du réseau des femmes parlementaires, cette visite est une suite logique de leur engagement pour aider leurs sœurs. C’est pourquoi, elles sont allées tapées à la porte de la Directrice Générale de la Haute Autorité du Waqf qui a pu mobiliser les responsables des ONG et associations islamiques des pays arabes à venir visiter la Maternité Issaka Gazobi. «Dans ce travail, nous avons le soutien du président de l’Assemblée nationale qui nous a instruit de mener le plaidoyer afin de soutenir l’Etat qui a beaucoup à faire comme la lutte contre l’insécurité. Nous avons espoir que ce projet va aboutir», a confié la députée Hadiza Seyni Zarmakoye, 2ème vice-présidente de l’Assemblée nationale. 

La Directrice Générale de la Haute Autorité du Waqf pense qu’il fallait vite trouver une solution pour combattre la mortalité néonatale. Des ressources additionnelles seront mobilisées pour accompagner les efforts de l’Etat afin de soulager les souffrances des femmes. «C’est pourquoi nous avons mobilisé les partenaires pour venir visiter la Maternité. Il y a une nécessité de rénovation comme solution de transition en attendant sa délocalisation prévue par le Chef de l’Etat en 2023», a expliqué Mme Khadijah Diallo.

Enfin le Directeur Général, Pr Madi Nayama a adressé ses vifs remerciements aux femmes parlementaires, aux partenaires financiers et à la Directrice Générale de la Haute Autorité du Waqf pour leur engagement à soutenir la Maternité Issaka Gazobi et accompagner les efforts de l’Etat pour le bien-être de la population.

 Seini Seydou Zakaria(onep)