Réception des médicaments et consommables médicaux offerts par le projet I3S : Près de 157 millions Fcfa en médicaments et consommables au profit des femmes et enfants de la région de Dosso

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le ministre de la Santé Publique, de la Population et des Affaires Sociales, M. Illiassou Idi Maïnassara, a réceptionné, le mercredi 29 septembre dernier à Niamey, des médicaments et consommables médicaux offerts spar le Projet Initiative Santé Solidarité Sahel (I3S) au profit des enfants âgés de 0-5 ans et des femmes enceintes de la région de Dosso. C’est l’ambassadeur de France au Niger, SE Alexandre Garcia qui a remis cet appui d’une valeur de 156.994.883 Fcfa au ministre en charge de la Santé.

Pour le ministre en charge de la Santé, cet appui témoigne de l’attachement de la France à contribuer efficacement à la disponibilité croissante en médicaments pilier indispensable pour une amélioration de l’état de santé de la population. «Cet important appui en médicaments et consommables médicaux d’une valeur de 156. 994.883 est la preuve de l’exemplarité de la coopération entre le Gouvernement du Niger et celui Français ainsi que sa volonté de contribuer à l’amélioration de la santé de ce groupe cible.», a-t-il témoigné. Dr Idi Illiassou Mainassara a rappelé que le Projet Initiative Solidarité Santé du Niger, né de la convention de financement pour un montant de 6.000.000 euros a été signé le 18 Juillet 2014 entre le Gouvernement du Niger et la France, vient en appui aux efforts du Ministère de la Santé Publique de la Population et des Affaires Sociales et de ses partenaires en vue de l’atteinte des Objectifs pour le Développement Durable notamment l’ODD 3.

Ce projet précise-t-il, vise à contribuer à l’amélioration de la santé des enfants de 0 à 5 ans  et les femmes en favorisant leur accès aux soins et prestations de santé. Parmi les multiples actions déjà exécutées, le ministre a cité l’appui en produits de santé pour un montant de 378 millions de FCFA, le remboursement en partie des factures de la gratuité des soins pour les années 2014 et 2015 pour un montant de 655 millions de FCFA, tous en 2016. Le ministre en charge de la Santé a ajouté qu’en 2017, 2018 et 2019, il y a eu des missions de supervision dans le cadre de la gestion de la gratuité des soins y compris la gestion des médicaments, la formation de 324 cadres régionaux et centraux sur des thématiques diverses. En 2020, un autre appui d’un montant de 1.364.843.940 FCFA en produits de santé a été apporté.

Pour sa part, l’ambassadeur de France au Niger, SE Alexandre Garcia a dit que la réception des médicaments et consommables médicaux intervient dans le cadre de la recapitalisation en intrants de la région de Dosso dans le cadre de la mise en œuvre du Projet I3S. «Elle fait suite à une première commande lancée en 2019 par le Ministère auprès de l’UNICEF pour un montant de plus de 1,3 milliards de FCFA», a-t-il rappelé. Par ailleurs, a précisé, M. Alexandre Garcia, conformément à la politique du Ministère sur la chaine d’approvisionnement en intrants, l’achat, le stockage ainsi que la livraison jusqu’au dernier kilomètre sont entièrement gérés par le l’ONPPC. «L’ONPPC n’avait jusque-là géré que la réception, le stockage et la livraison jusqu’au dernier kilomètre des intrants dans le cadre de la précédente commande avec l’UNICEF notamment. C’est donc une première expérience dont nous sommes pleinement satisfaits», a-t-il fait remarquer.

Notons que le Projet I3S découle d’une initiative Française lancée en 2013 pour favoriser l’accès aux soins des enfants de certains pays du Sahel dont le Niger.  C’est une initiative régionale lancée dans six pays du Sahel à savoir le Sénégal, le Mali, le Niger, le Tchad, la Mauritanie et le Burkina Faso. Elle est financée par le Fonds de Solidarité pour le Développement (FSD) pour un montant de 30 millions  d’euros et gérée par l’Agence Française de développement (AFD).

Par Mamane Abdoulaye(onep)