Remise de Témoignage de satisfaction à la Présidente de la Fondation «Guri Vie Meilleure» : Hadjia Aïssata Issoufou honorée pour ses efforts dans la lutte contre le Paludisme au Niger

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le Ministère de la Santé publique, de la Population et des Affaires sociales a décerné un témoignage officiel de satisfaction à la Présidente de la Fondation «Guri Vie Meilleure» Hadjia Aïssata Issoufou. Par ce geste plein de symbole, les autorités visent à honorer les efforts et l’engagement de l’ancienne Première dame dans la lutte contre le paludisme au Niger. Le remise du témoignage s’est déroulée, le vendredi dernier, au siège de la de la Fondation «Guri Vie Meilleure» en présence du ministre de la Santé publique, de la Population et des Affaires sociales, de la Représentante Résidente de l’OMS au Niger, de la Première Dame Hadjia Hadiza Bazoum et du staff de la Fondation «Guri Vie Meilleure».

Au cours de cette cérémonie, le ministre de la Santé publique, de la Population et des Affaires sociales, D. Idi Illiassou Mainassara et la Représentante Résidente de l’OMS au Niger, Dr Anya Blanche ont rappelé et loué les efforts et toutes les initiatives de la Présidente de la «Guri Vie Meilleure» pendant la décennie 2011-2021. En remettant le témoignage à la présidente de la Fondation «Guri Vie Meilleure», la Première Dame Hadjia Hadiza Bazoum lui a présenté ses félicitations et s’est solennellement engagée à suivre les pas de sa sœur, avec beaucoup de détermination et d’engagement.

En effet, l’ancienne Première Dame Hadjia Aïssata Issoufou a lancé officiellement et de manière régulière toutes les activités de la Journée Mondiale de Paludisme et plusieurs campagnes de chimio-prévention du paludisme saisonnier. Avec Roll Back Malaria et les partenaires de sa fondation. Elle a lancé l’Initiative d’élimination du paludisme dans la région du Sahel ainsi que la campagne publique «Zéro palu! Je m’engage». Aussi, Hadjia Aïssata Issoufou a été désignée comme championne de ces deux initiatives citées ci-dessus, en avril 2018 à Dakar au Sénégal.

En Avril 2019, en tant que championne de la campagne panafricaine de lutte contre le paludisme de l’Union Africaine, la Présidente de la fondation Guri Vie Meilleure s’est rendue à Paris, ville hôte de l’édition 2019 de la Journée Mondiale de lutte contre le Paludisme. A cette occasion, le Fonds mondial et Partenariat pour en finir avec le paludisme (RBM) ont décerné à la présidente de Guri Vie Meilleure un certificat d’appréciation pour son engagement dans la lutte contre le paludisme. En juillet 2019, Hadjia Aïssata Issoufou a parrainé le Forum ministériel pour l’élimination du paludisme dans les pays du Sahel organisé en marge du sommet de l’Union Africaine en présence des ministres de la Santé des pays de cette zone d’Afrique. Elle a aussi soutenu le lancement officiel de la campagne « Malaria Matchbox », dont le Niger est le seul pays à avoir lancé ce projet sur le continent africain.

En sa qualité de marraine de la lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme en son temps Hadjia Aïssata Issoufou a envoyé une délégation à la 6ème conférence de reconstitution du Fonds Mondialà Lyon en octobre 2019. Ce qui a permis à l’enveloppe du Niger pour les subventions d’être rehaussée. Elle s’est impliquée fortement dans la lutte contre le paludisme dans le contexte COVID 19 à l’échelle panafricaine. «Au vu de toutes ces réalisations, nous vous disons merci au nom des plus hautes autorités. C’est pourquoi mon département ministériel a l’honneur de vous décerner un témoignage de satisfaction pour tous les efforts que vous avez consentis pendant une dizaine d’années en vue de l’atteinte de l’objectif zéro palu au Niger», a déclaré Dr Idi Illiassou Mainassara.

La Représentante Résidente de l’OMS au Niger a saisi, quant à elle, cette mémorable occasion pour saluer la disponibilité, l’implication personnelle et l’immense travail que la Présidente de la fondation «Guri Vie Meilleure» a abattu dans divers domaines sanitaires et dans bien d’autres secteurs de développement au Niger. Dr Anya Blanche a, au nom des partenaires de lutte contre le palu, salué cette initiative louable du ministère de la Santé publique à travers le programme de lutte contre le paludisme pour avoir eu l’ingénieuse idée de décerner ce témoignage à la Président de la Fondation «Guri Vie Meilleure». La Représentante Résidente de l’OMS au Niger a saisi cette opportunité pour féliciter vivement le Niger pour les progrès accomplis dans le domaine de la lutte contre le paludisme. Elle a invité, à cet égard, la Première Dame Hadjia Hadiza Bazoum à non seulement maintenir les acquis, mais surtout à contribuer à faire de nouvelles avancées dans la lutte contre paludisme au Niger et dans la sous-région afin que l’on puisse effectivement tirer un trait sur le paludisme dans un proche futur et atteindre l’objectif de «Zéro Palu».

Ali Maman(onep)