Remise de Témoignage de satisfaction à la présidente de la Fondation Guri Vie Meilleure : La Première Dame Hadjia Aissata Issoufou reçoit un témoignage de satisfaction pour ses multiples efforts en faveur de l’Education

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Une cérémonie de re­mise d’un témoignage de satisfaction à la Première Dame Hadjia Ais­sata Issoufou, Présidente de la Fondation Guri Vie Meil­leure, s’est déroulée, le mer­credi 31 Avril 2021, dans l’après-midi à l’Auditorium Sani Bako du Ministère des Affaires Etrangères de Nia­mey. Ce témoignage lui a été décerné par les ministres en charge de l’Education et de la Formation, la communauté éducative du Niger et la so­ciété civile active en éduca­tion pour ses efforts multiples et multiformes en faveur de l’éducation au Niger. C’est le ministre de l’Enseignement primaire, de l’Alphabétisation, de la Promotion des langues Nationales et de l’Education civique M. Yahouza Sadissou qui a présidé cette cérémonie.

Plusieurs témoignages émou­vants à l’endroit de la Pre­mière Dame ont marqué cette cérémonie. Les acteurs de la société civile, active à l’éducation, par la voix de M. Illiassou Alhousseini, prési­dent de l’ASO EPT, ont égale­ment décerné un tableau artisanal, à la présidente de la Fondation Guri, en guise de leur reconnaissance et pour immortaliser la franche colla­boration qui a toujours existé entre la Fondation et les ac­teurs du secteur éducatif.

En s’exprimant à cette occa­sion, le ministre en charge de l’Education a indiqué que 10 ans durant, la fondation Guri Vie Meilleure de la première dame Hadjia Aissata Issoufou s’est battue aux côtés du gou­vernement pour l’atteinte des objectifs assignés dans le do­maine éducatif au Niger.

Conformément à la mission qu’elle s’est donnée, a pour­suivi M. Yahouza Sadissou, notamment l’amélioration des conditions de vie des popula­tions les plus vulnérables et dont l’un des axes straté­giques concerne l’éducation, la fondation Guri Vie Meilleure s’est résolument engagée à développer la culture de l’ex­cellence, la promotion de l’éducation de la jeune fille et à favoriser l’accès des jeunes à l’éducation. « C’est dans ce cadre qu’elle organise chaque année, depuis 2011, le prix de l’excellence et du mérite », a dit le ministre.

Ainsi a-t-il rappelé, à cette oc­casion plusieurs actions sont entreprises dont entre autres l’attribution de prix aux meil­leurs élèves et étudiants des huit (8) régions du pays ; l’or­ganisation des caravanes de l’excellence organisées pour les huit (8) meilleurs élèves de chaque région du Niger ; l’octroi de bourses d’excel­lence pour soutenir les jeunes filles à poursuivre leurs études etc.

A cela vient s’ajouter, un pro­jet initié par La Fondation Guri Vie Meilleure et intitulé « Pro­jet Informatique Pour Tous (PIPT)» qui a pour objectif de contribuer à l’amélioration des performances éducatives et professionnelles des élèves et étudiants par la promotion de l’outil informatique dans toutes les institutions sco­laires, techniques et universi­taires ciblées du Niger en vue de réduire la fracture numé­rique. Ainsi à travers ce projet, la Fondation a aménagé et équipé 32 salles informa­tiques à l’échelle nationale.

Une autre action non des moindres, est le programme d’éducation pour le Bon Usage du Médicament (BUM) que la fondation Guri vie meil­leure a initié avec ses parte­naires dans l’objectif de promouvoir le Bon Usage du Médicament auprès des po­pulations nigériennes

«Cependant, loin d’être exhaustive, ces actions ont sans nul doute contribué à l’amélioration de la qualité de l’éducation et à travers elles la promotion de la culture de l’excellence chez les élèves » a conclu le ministre Yahouza Sadissou.

Peu après, la députée, an­cienne ministre de l’Education National Mme Ali Mariama Elh Ibrahim, dans un témoignage émouvant a félicité la Pre­mière Dame pour la constance avec laquelle elle a accompagné le système édu­catif durant 10 ans. Elle a tenu à saluer ses interventions multiformes apportées au sys­tème de l’Education ce qui a permis de contribuer à la co­hérence du système éducatif et à la promotion de l’accès à la qualité.

Pour sa part, la Première Dame, émue, a remercié les initiateurs de cette cérémonie. Hadjia Aissata Issoufou a ex­pliqué que si elle a pu réussir tout ce qui a été cité plus haut, c’est parce que tous les minis­tres en charge de l’éducation ont accepté de l’accompa­gner. Elle a, également, tenu à notifier que la cérémonie du prix de l’excellence et du mé­rite a fait que la culture de l’excellence s’est installée définitivement au sein de la population nigérienne. « Je tiens à dire aux enseignants, à tous les partenaires de l’école nigérienne que cette cérémonie est prise en exem­ple dans beaucoup de pays de la sous-région et cela constitue une fierté pour le Niger » s’est-elle réjouie. Hadjia Aissata Issoufou a enfin remercié les cadres cen­traux et déconcentrés de l’éducation pour tout l’accom­pagnement dont a bénéficié la fondation Guri Vie Meilleure.

Par Aminatou Seydou Harouna(onep)