Santé : «La vaccination contre la COVID-19 sera effective à partir du 4 mai 2021 dans toutes les régions», annonce Dr Idi Illiassou Maïnassara, ministre en charge de la Santé publique

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Les vaccins contre la COVID seront disponibles  dans toutes les régions du pays à partir d’aujourd’hui. L’annonce a été faite hier matin par le ministre de la Santé publique, de la Population et des Affaires sociales, Dr Idi Illiassou Maïnassara lors de la première réunion ordinaire du Comité de Coordination Inter Agences (CCIA/PEV) au titre de l’année 2021. Cette réunion qui a regroupé les représentants des Agences des Nations Unies au Niger, les responsables des Organisations Non Gouvernementales (ONG) et les cadres centraux des ministères à Niamey est un cadre stratégique qui a pour mission d’assister le ministère de la Santé Publique, de la Population et des Affaires Sociales, dans la formulation, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation des politiques et plans nationaux de vaccination.

A l’ouverture des travaux, le ministre en charge de la Santé publique a invité tous les partenaires à redoubler leurs engagements aux côtés de l’Etat pour, à travers une mutualisés, l’atteinte des résultats escomptés dans les domaines de la vaccination et de la surveillance épidémiologique. Dr Idi Illiassou Maïnassara a insisté sur un des points inscrits à l’ordre du jour de la réunion à savoir la disponibilité en vaccins et consommables qui est primordiale à l’immunisation des différentes cibles et à la lutte contre les maladies évitables par la vaccination. «Toutes les dispositions doivent être prises pour que les centres de vaccination disposent, en permanence, des vaccins conservés dans les conditions requises de chaine de froid», a-t-il déclaré.

Dans cette optique, le ministre de la Santé publique a rappelé que des consignes strictes ont été données, dans toutes les régions du pays, dans l’organisation de la vaccination contre la COVID-19 avec le vaccin AstraZeneca pour les personnes âgées de 55 ans et plus et le vaccin Sinopharm pour les personnes âgées de 18 ans et plus. «La vaccination contre la COVID-19 sera effective à partir du 04 mai 2021 dans toutes les

régions avec l’engagement des autorités administratives, coutumières et religieuses», a précisé Dr Idi Illiassou Maïnassara.

Le ministre de la santé publique, de la Population et des Affaires sociales a ensuite relevé la notification de plusieurs cas de maladies évitables par vaccination, dont notamment la rougeole. «Ces cas nous condamnent à plus de rigueur dans la gestion des vaccins et le déploiement des stratégies qui permettent d’atteindre les cibles partout où elles se trouvent», a-t-il estimé. Dr Idi Illiassou Maïnassara a ensuite annoncé que, dans le cadre du renforcement des efforts consentis en routine, le ministère va organiser en 2021 une campagne de vaccination contre la poliomyélite au niveau de 24 départements et une campagne contre la rougeole sur toute l’étendue du territoire en 2022. «Cette dernière constituera une opportunité de rattraper un grand nombre d’enfants non vaccinés avec le Vaccin Anti-Rougeoleux et ainsi réduire le nombre de personnes susceptibles de faire développer la rougeole sous forme de survenue d’épidémie», a-t-il précisé.

 Siradji Sanda(onep)