Tahoua/Élection et intronisation dans le département de Tchintabaraden : Fayçal Saidatou, intronisé Chef de village d’Alabo

Société

Le Préfet du département de Tchintabaraden, M. Houma Mohamed, a présidé, le samedi le 20 août 2022 dernier, un double événement. Il s’agit de l’élection suivie de l’intronisation du Chef du village administratif d’Alabo, un village de la commune urbaine de Tchintabaraden situé à 6 km à l’est de la ville de Tchintabaraden. La cérémonie s’est déroulée en présence, des députés, du ministre de la Justice, du Secrétaire général de la région de Tahoua, des maires des communes de Tchinta, Kaou et Abalak ainsi que des personnalités civiles et militaires.

Érigé en village administratif en mars 2022, le village d’Alabo a élu son premier chef en la personne de Fayçal Saidatou. Ce dernier a été élu samedi 20 août 2022 dernier par un collège électoral de 37 chefs de familles à l’issue d’un scrutin démocratique et transparent supervisé par le préfet du département de Tchintabaraden.

Fayçal Saidatou, seul et unique candidat à cette élection a été plébiscité en présence de plusieurs personnalités et des

populations massivement mobilisées pour la circonstance. Après le vote et le dépouillement, le préfet du département de Tchintabaraden a proclamé les résultats comme suit : «Sur les 37 inscrits, l’on a enregistré 0 bulletins blancs ou nuls, 37 suffrages exprimés valables. Et 37 voix pour. Ainsi M. Fayçal Saidatou est élu chef de village administratif d’Alabo», a déclaré M. Houma Mohamed.

Le nouveau et premier chef du village d’Alabo est né  en 1969 à Tchintabaraden. Il est marié à deux femmes et père de 6 enfants. Avec son élection à la tête du village d’Alabo, c’est une nouvelle page qui s’ouvre dans la vie de ce village.

Aussitôt après la proclamation des résultats suivie de l’intronisation du nouveau chef du village, les membres du comité d’organisation ont tour à tour souligné l’importance de cet événement tout en rappelant l’historique de ce village. Selon le président du comité d’organisation Mohamed Saidatou, l’histoire de ce

village nous apprend que la vallée d’Alabo était au départ une zone pastorale très fréquentée par les éleveurs à cause de l’eau qu’elle garde pendant une bonne partie de l’année et des variétés de pâturage riches. « Notre village a vu la sédentarisation de ses populations depuis 1982 autour du feu Saidatou IBBA fonctionnaire de son état qui a pris l’initiative au-delà de l’élevage de développer, le jardinage, dans la partie Est de la vallée d’Alabo. Les résultats très encourageants de ce jardinage à inciter ses voisins éleveurs à s’intéresser eux aussi au jardinage. Progressivement Alabo fournissait des légumes à la ville de Tchintabaraden. Ce jardinage est devenu une activité génératrice des revenus permettant d’améliorer les conditions de vie des femmes et des enfants du village » a-t-il ajouté.

Le chef du 3ème  groupement de Tchintabaraden, le préfet et le maire ont  pris la parole pour donner des sages conseils au nouvel élu tout en lui demandant de faire preuve de responsabilité et de sagesse, en travaillant de concert  avec tous ses frères. Ils ont par la suite demandé au nouveau chef de village de faire preuve d’équité et d’impartialité envers tous ses administrés.

Prenant la parole à son tour, le porteparole du nouvel élu a tout d’abord remercié l’ensemble des populations pour le déplacement et a promis de travailler dans l’intérêt de la communauté. Il a également réaffirmé son engagement de collaborer avec l’Etat. Enfin, le Chef du village administratif d’Alabo a sollicité l’appui de l’Etat et des partenaires techniques et financiers pour faciliter le développement de son village. Il a aussi promis la réalisation des infrastructures scolaires, sanitaires, en dehors du mini AEP réalisé sur fonds propres et qui est déjà opérationnel.

 Abdou Abdourahmane, ONEP Tahoua