Visite du Président de la CNDH aux blessés des évènements de Téra : Ehadji Moussa Maty rend visite aux blessés des manifestations

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le vendredi 3 décembre dernier, le Président de la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH), Ehadji Moussa Maty, à la tête d’une forte délégation, était à l’Hôpital de Général de Référence (HGR) et à l’Hôpital National de Niamey (HNN), au chevet des patients blessés lors des manifestations contre le convoi de la force française Barkhane en transit à Téra, le 27 novembre dernier. Ehadji Moussa Maty a tenu à s’enquérir de l’état de santé des blessés internés au niveau de ces établissements sanitaires mais aussi les soutenir moralement et connaître les conditions de leurs prises en charge.

Les responsables des deux hôpitaux qui ont accueilli les quinze (15) victimes ont tous rassuré la délégation de la CNDH sur les efforts déployés pour la prise en charge effective et l’amélioration de l’état de santé de ces blessés, bien qu’on déplore la mort d’un d’entre eux à l’hôpital National. A l’hôpital de référence où sont internés trois (3) blessés qui suivent les traitements en chirurgie viscérale, (un professeur, un élève et un chauffeur), le président de la CNDH après avoir suivi l’intervention de médecin traitant et échangé avec les malades, s’est réjoui de l’amélioration de l’état de ces derniers, tout en leur souhaitant un prompte rétablissement.

Au niveau de l’HNN où ont été accueillis et traités 12 blessés, la délégation a eu à visiter tous les malades et a appris qu’une personne a déjà été libérée, suite à sa guérison. Aussi, parmi les 11 patients qui restent, un blessé se trouve en réanimation. Là aussi, après les informations données par le médecin chirurgien et les échanges avec les patients, Ehadji Moussa Maty s’est dit réconforté de voir que ces patients sont bien pris en charge et se portent de mieux en mieux. «Je suis aussi fier de constater que leurs pronostics vitaux ne sont pas engagés et cela malgré les blessures graves qu’ils ont subies. Tout est mis en œuvre pour leurs soins effectifs. Tous leurs droits sont respectés et je ne peux que féliciter et encourager le personnel soignant ainsi que les responsables des deux hôpitaux visités, tout en souhaitant une rapide guérison aux malades», a déclaré le président de la CNDH.

Quant au Directeur de l’HNN, le Médecin Colonel Oumara Mamane, il s’est dit honoré de cette visite et a rassuré que les patients se portent mieux et que l’Hôpital National de Niamey met tout en œuvre pour traiter ces patients et s’est réjoui du soutien que lui apportent les Autorités dans le cadre d’une bonne exécution de la mission de cet établissement sanitaire.

Partout où il est passé, en plus du soutien moral qu’il apporte aux blessés, le Président de la CNDH a offert aussi une enveloppe symbolique aux familles de ces patients.

Rappelons que le 27 novembre 2021, des jeunes de Téra ont manifesté, contre le passage d’un convoi de la force française Barkhane qui transitait par le Niger pour rejoindre le nord du Mali. Ces manifestations ont fait, selon un communiqué du Ministère de l’Intérieur, deux morts et plusieurs blessés. «Une enquête est ouverte pour déterminer les circonstances exactes de cette tragédie et situer les responsabilités », a annoncé un communiqué gouvernemental, en date du samedi 27 novembre 2021.

Mahamadou Diallo(onep)