Zinder/formation sur le droit de la famille : Assurer une meilleure défense du droit des femmes et des enfants en cas de divorce ou de répudiation

Société

Le Secrétaire général de la région, M. Maman Harou, a présidé, jeudi dernier à Zinder, la cérémonie d’ouverture d’un atelier de formation sur le droit de la famille, le droit des femmes et des enfants en matière de divorce ou de répudiation. Cette session de formation organisée par l’Association Nigérienne pour la Défense des droits de l’homme (ANDDH), avec l’appui du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’Homme (HCDH), regroupe les acteurs des organisations de la société civile venues de plusieurs communes de la région, les élus locaux et les para-juristes.

Dans son allocution d’ouverture, le Secrétaire Général de la Région de Zinder, M. Maman Harou, a indiqué que la tenue d’une telle formation s’inscrit parfaitement dans la droite ligne des ambitions du Président de la République, Bazoum Mohamed, et du Premier Ministre, M. Ouhoumoudou Mahamadou, celles de promouvoir le respect des droits de l’homme et de la dignité humaine au Niger.

Cette formation , a-t-il dit, sur le droit de la famille, le droit des femmes et des enfants en matière de divorce ou de répudiation va ‘’contribuer au renforcement des capacités opérationnelles des défenseurs des droits de l’homme pour être plus efficaces dans le cadre de leurs actions futures’’.

Il a exhorté les participants à prêter une oreille attentive aux communications qui leur seront dispensées, échanger leurs expériences et leurs connaissances afin d’aboutir à des propositions pertinentes qui seront soumises aux Instances décisionnelles.

Quant au représentant du BEN /ANDDH, M. Malam Barka, il a estimé que ces assises témoignent de la vitalité de son organisation et la volonté des autorités de la 7ème République pour promouvoir les droits de l’homme.

A son tour, le président du bureau régional de l’ANDDH, M. Isoufou Gambo, s’est réjoui de la tenue de cette qui permettra aux participants d’approfondir leurs connaissances sur le droit de la famille, le droit des femmes et des enfants en matière de divorce ou de répudiation pour donner un éclairage conséquent aux différents groupes sociaux dans leurs terroirs respectifs.

Le président du Tribunal de Grande Instance de Zinder et le Procureur de la République assurent l’encadrement des participants accompagnés par deux membres du BEN/ANDDH.

Par Siddo Yacouba, ANP-ONEP/Zinder