Visite du ministre des Domaines, de l’Urbanisme et du Logement au niveau du nouveau site de relogement des sinistrés de la commune V sis à la Cité Enseignants Chercheurs : Vers une solution durable à la récurrence des inondations dans la capitale

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

 

Le ministre des Domaines, de l’Urbanisme et du Logement, M. Waziri Maman, a effectué, jeudi dernier, une visite au niveau du nouveau site de relogement de la commune V situé près de la Cité Enseignants Chercheurs dans l’arrondissement communal Niamey V. Ce déplacement du ministre en charge de l’Urbanisme entre dans le cadre de la perspective du relogement de ces populations victimes d’inondation en les relogeant sur ce plateau de près de 500 ha. Situé en amont du quartier Saguia et Séno, ce site a une capacité d’accueil de plusieurs milliers de ménages touchés par cette catastrophe. Le ministre M. Waziri Maman était accompagné par les autorités régionales et celles de la Ville de Niamey ainsi que des cadres dudit Ministère.

Peu avant de visiter le site de relogement, la délégation ministérielle a marqué un arrêt au niveau du débarcadère du fleuve où les autorités de la Ville ont lancé une cérémonie de la mise à la disposition de pirogues à la population pour faciliter le déplacement des personnes et des biens. Selon les autorités de la Ville, l’accès sera gratuit et les autres piroguiers ont été appelés par la Ville de Niamey d’éviter la spéculation.

Au niveau du site dédié aux sinistrés, la délégation ministérielle a remarqué la disponibilité, la qualité et l’immensité dudit site en termes de capacité d’accueil. Toutefois, ce site a besoin de certaines commodités, notamment l’eau, l’électricité mais aussi l’accessibilité. Notons que dans la perspective de la construction du 3ème pont, il y aura plusieurs accès notamment par la route de Torodi via ledit pont mais aussi du côté de la route Say. Ce site qui est aussi une partie intégrante de la Ville de Niamey se trouve en amont de Sagui et Séno.  En plus, c’est un site qui existe depuis près de 10 ans et dont l’occupation tarde à cause des problèmes évoqués ci-haut. Après ce constat, le ministre a expliqué l’objectif de cette sortie matinale.

C’est ainsi que le ministre des Domaines, de l’Urbanisme et du Logement, M. Waziri Maman, a exprimé toute sa compassion à l’endroit de la population touchée par cette situation d’inondation qui est d’ailleurs exceptionnelle cette année.

Le ministre des Domaines, de l’Urbanisme et du Logement a souligné que ce problème de relogement des sinistrés est l’une des préoccupations la plus épineuse et urgente que le gouvernement s’attèle à trouver une solution urgente et durable. M. Waziri Maman a expliqué aussi que cette visite du terrain a pour objectif de s’assurer de la disponibilité du site car très prochainement, le gouvernement prendra des mesures pour s’occuper de cette question. Il a rassuré que d’ores et déjà, des dispositions sont en train d’être prises par le gouvernement. Appréciant ledit site, le  ministre en charge de l’Urbanisme et du Logement a dit que c’est un plateau très vaste où l’on trouve des milliers de parcelles. Donc, selon le ministre Waziri Maman, le problème d’espace ne se pose pas. S’agissant de certaines commodités, il a remarqué que l’alimentation en eau se pose avec acuité car même le château qui  approvisionne l’Arrondissement V ou d’ailleurs ne peut pas l’alimenter. C’est pourquoi, il a invité les partenaires locaux (SEEN et SPEN) et internationaux d’appuyer cette démarche du gouvernement pour faciliter l’installation de la population. Par ailleurs, il a rappelé que ce site existait depuis près d’une dizaine d’année mais inoccupé à cause de la question de l’eau. Le ministre Waziri Maman a estimé que compte tenu de la variabilité climatique et la recrudescence de l’inondation, il est du devoir du gouvernement de faire en sorte que ce site soit enfin habité.

Présent à cette visite, le président de la Délégation Spéciale de la Ville de Niamey, M. Mouctar Mamoudou, a expliqué que cette visite vise à constater de visu la qualité du terrain. Il a rappelé que depuis le début de cette catastrophe, les autorités du Niger au plus haut niveau se sont mobilisées comme en témoigne le déplacement du Président de la  République à deux reprises, des réunions autour du Chef de l’Etat, des instructions ont été données par le Chef de l’Etat pour, dans un premier temps, trouver des solutions urgentes pour gérer cette crise et dans un second temps trouver des solutions structurelles, durables pour la gestion de cette catastrophe. Selon Mouctar Mamoudou, dans le premier temps, la solution urgente a été le recasement des populations dans des conditions acceptables en leur offrant des couvertures, des moustiquaires et de l’alimentation. Il a remarqué que chemin faisant, une autre réalité s’impose aujourd’hui, celle d’assurer un service de mobilité à ces populations ; c’est pour cette raison que « nous avons mis à leur disposition des pirogues au niveau des quartiers pour assurer la circulation des personnes et des biens. Nous avons aussi règlementé tout ce qui est piroguier pour éviter des spéculations », a-t-il assuré. Evoquant la solution structurelle notamment celle de trouver des sites pour repositionner ces populations pour libérer les sites inondables, M. Mouctar Mamoudou a dit que des terrains ont été identifiés sur le plateau de Saguia, communément appelé la Cité Enseignants Chercheurs. Il a assuré que des dispositions sont en train d’être prises pour que cet endroit puisse avoir des services essentiels. Cela « nous amène à repenser le plan d’urbanisation de la Ville de Niamey plus particulièrement du 5ème arrondissement  et de tous les lieux très inondables», a-t-il expliqué. A cet effet, selon le PDS, la Ville de Niamey a établi une cartographie qui donne une bonne lecture des  zones inondables qui est aussi un outil d’aide à la décision pour les autorités communales mais aussi pour le gouvernement pour éviter au maximum ces genres de catastrophes. « Nous allons évacuer ces lieux définitivement, c’est l’instruction qui a été donnée et nous allons donner corps et forme à cette instruction de telle manière que ce site puisse  être le lieu d’accueil des populations sinistrées », a-t-il insisté.

De son côté, le gouverneur de la région de Niamey a appelé la population concernée à respecter cet engagement des autorités qui leur facilitera d’acquérir des terrains gratuitement pour faciliter leur relogement et d’autre part de tourner cette page de manière durable.

  Mamane Abdoulaye(onep)