6ème session ordinaire de la Conférence des Plénipotentiaires 2022 (CPL-22) : Le Niger élu membre du Conseil d’Administration de l’Union Africaine des Télécommunications (UAT)

Société

Le ministre de la Poste et des Nouvelles Technologies de l’Information, M. Moussa Hassane Barazé a pris part du 25 au 26 juillet à Alger, à la 6ème session ordinaire de la conférence des plénipotentiaires 2022 (CPL-22) et ses réunions connexes, organisées par l’Union Africaine des Télécommunication (UAT). Il est accompagné dans ce déplacement par le Secrétaire Général Adjoint du Ministère de la Poste et des Nouvelles Technologies de l’Information Diabiri Ounteni Hassane, la Présidente du Conseil de Régulation des Communications Electroniques Mme Aichatou Habibou Oumani Bety, le Conseiller Technique du Ministre de la Poste et des Nouvelles technologies de l’Information, Abdoul Karim Soumaila, le Directeur de la Promotion de l’Economie Numérique M. Maman Lawan Nafiou et le président de la GTM sur la cybercriminalité, M. Abdoul-Azizou Garba.

Cette réunion se tient en prévision de la prochaine conférence des plénipotentiaires de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT) prévue en Septembre à Bucarest en Roumanie. Elle a pour objectif l’analyse des états financiers des exercices 2019-2022 de l’UAT, l’adoption du plan stratégique de l’Union pour la période 2022-2026, l’adoption des positions communes africaines pour la plénipotentiaire de l’UIT 2022 et l’élection des membres du Conseil d’Administration ainsi que celle du Secrétaire Général de l’Union Africaine des Télécommunications (UAT) pour un mandat de quatre (4) ans.

En prélude à la CPL-22, il s’est tenue une conférence préparatoire pour examiner le projet d’ordre du jour de la CPL-22, les rapports 2019-2022 du Conseil d’administration de l’UAT, le projet de résolutions et de décisions de la plénipotentiaire, le rapport intermédiaire de la commission de vérification des pouvoirs et, le projet des positions communes africaines pour la plénipotentiaire 2022 de l’UIT à Bucarest.

Au sortir des travaux de la plénipotentiaire CPL-22, le Niger a été élu membre du conseil de l’UAT, ledit conseil étant constitué de 26 membres. Le Secrétaire Général de l’UAT, Monsieur John Omo, a été reconduit pour un second et dernier mandat de 4 ans.

En marge de cette conférence, le Ministre de la Poste et des Nouvelles Technologies de l’Information, M. Hassane Barazé Moussa a pris part, le 24 juillet 2022, à la rencontre ministérielle des pays membres du Comité de Liaison de la Dorsale Transsaharienne à Fibre Optique (CLDT-FO) qui regroupe l’Algérie, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Nigéria. Tous ces pays étaient représentés par leurs ministres en charge de TIC à l’exception du Mali qui était représenté par son Secrétaire Général. Il faut noter la présence des Institutions comme la Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique (BADEA).

L’objectif de cette rencontre était, la signature desStatuts du Comité de la Dorsale Transsaharienne à fibre optique. Le ministre a, lors de son intervention fait le bilan des avancés du Niger sur le projet de la dorsale Transsaharienne au Niger dont les travaux ont été lancés en octobre 2021 et ce pour une durée de quatorze (14) mois. Il devait ajouter l’importance d’un tel projet pour notre pays. De son intervention, on peut également retenir l’amélioration de la connectivité internationale du pays à l’horizon 2025  à  travers les différentes sorties vers l’international, l’émergence d’une économie digitale au Niger à travers le désenclavement numérique du Niger, la réduction du coût élevé des télécommunications/TIC, le développement socio-économique et l’autonomisation des communautés  qui conduira à la paix et à l’inclusion sociale et  la mise en place d’un data center tiers 3 respectant les standards et normes internationaux afin d’héberger des plateformes pour toutes les applications.

Le ministre a terminé son intervention sur une note d’espoir en ces termes : «Je suis persuadé qu’à l’issue de cette rencontre des ministres, l’espace communautaire sera doté d’instruments devant permettre au secteur des TIC d’être un véritable outil au service du bien-être des populations du Nord et du Sud du Sahara, afin de contribuer à la réalisation de la vision 2063 de l’Union Africaine», a-t-il espéré.

Toujours dans le cadre des activités de la CPL-22, le ministre de la Poste et des Nouvelles Technologies de l’Information en présence de son homologue de l’Algérie Karim Bibi Trikia assisté à la signature d’un mémorandum d’entente entre l’ARCEP-Niger représentée par sa présidente Mme Aichatou Habibou Oumani Bety et l’Autorité de Régulation de la Poste et des Communications Electroniques de l’Algérie (ARPCE-Algérie) représentée par son Président Dr Zineddine Belattar. Cette convention, la première du genre entre les régulateurs des deux pays vise à redynamiser les liens de coopération entre les deux pays frères.

Aminatou Housseini Noma

Chargée de Communication au MP/NTI