Célébration de la 37ème journée du CILSS : Réflexions sur la problématique de l’élevage dans le contexte d’insécurité civile au Sahel et en Afrique de l’Ouest

Société

Des acteurs œuvrant dans le domaine de l’agriculture, de l’élevage, de la sécurité alimentaire, etc. se sont réunis le lundi 12 septembre 2022, dans les locaux du PARIIS-Niger à Niamey pour célébrer la 37ème journée du Comité Inter-Etats de Lutte contre la Sècheresse au Sahel (CILSS). Placé sous le thème : «L’élevage face à l’insécurité civile au Sahel et en Afrique de l’Ouest», la célébration de cette journée est une occasion d’élargir les réflexions sur les mécanismes nécessaires afin de renforcer la résilience des populations face au contexte actuel du secteur de l’élevage, de l’agriculture etc.

Durant cette journée, plusieurs activités ont été menées, notamment une conférence-débat et une projection de film en lien avec le thème de cette année ainsi qu’une séance de plantation d’arbres au niveau du siège du Projet d’Appui à l’Initiative de l’Irrigation au Sahel, etc.

A l’ouverture des activités commémoratives, le représentant du ministre de l’Agriculture, M. Issaka Zabeirou a apprécié le choix du thème pour la tenue de cette 37ème journée. En effet, il a notifié que notre pays, le Niger se trou,ve malheureusement aujourd’hui, au cœur de la problématique de l’insécurité. En ce sens, le Niger est l’un des pays sahéliens qui paye le plus lourd tribut des conséquences de l’insécurité. «Nous sommes au cœur de cette problématique à travers la frontière du Mali, du Burkina Faso et du Tchad. Nous sortons doublement concerner par la problématique de cette insécurité civile, mais également nous sommes d’abord et avant tout un pays de l’élevage. Donc ce thème est important pour nous», a rappelé M. Issaka Zabeirou avant d’inviter l’ensemble des participants à accorder une importance particulière à cette journée.

Pour sa part, le Secrétaire Permanant du Comité National du CILSS, M. Moussa Ango a précisé que, la commémoration de cette journée chaque 12 septembre est une grande opportunité pour les acteurs. «Cette année nous avons voulu organiser cette cérémonie au niveau des projets financés à travers le CILSS pour donner plus de visibilité à nos actions et échanger sur la situation de l’élevage qui fait face à une insécurité civile au sahel et en Afrique de l’ouest. Le CILSS est dans plusieurs domaines dont la problématique de l’insécurité alimentaire, le pastoralisme, la promotion de l’irrigation», a expliqué le Secrétaire Permanant du Comité National du CILSS M. Moussa Ango.

Rappelons que cette journée est un cadre par excellence favorisant une contribution au plaidoyer et une interpellation de tous les acteurs clés, les décideurs politiques, les partenaires au développement, les acteurs étatiques et non-étatiques des pays du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest pour un engagement plus soutenu en vue de relever les défis de développement auxquels l’élevage et le pastoralisme sont confrontés au Sahel et en Afrique de l’Ouest dans ce contexte de crise sécuritaire.

Abdoul-Aziz Ibrahim et Omar Abdou (Stagiaire)