Cérémonie de baptême de la 26ème promotion des enfants de troupe : 91 élèves des classes de 6ème intègrent officiellement le Prytanée Militaire de Niamey

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le ministre de la Défense Nationale, M. Alkassoum Indatou, a pris part hier après-midi, à la cérémonie de baptême de la 26ème promotion des enfants de troupe du Prytanée Militaire de Niamey. Au terme de cette cérémonie traditionnelle, 91 élèves des classes de 6ème sont officiellement acceptés au sein de la prestigieuse école. En plus du ministre de la Défense Nationale et du Chef d’Etat-major des Armées, les principaux responsables des forces de défense et de sécurité du Niger et les parents des élèves ont pris part à la cérémonie qui s’est clôturée par un défilé militaire et qui a été très riche en démonstration et en  activités culturelles.

Dans l’unique allocution de la cérémonie, le Commandant du Prytanée Militaire de Niamey, le Lieutenant-colonel Hachirou Yacouba Farka, a indiqué que la cérémonie de baptême de la 26ème promotion d’enfants de troupe intervient dans un contexte assez particulier pour cette école de prestige qui a non seulement renoué avec la remise des prix aux élèves les plus méritants, mais aussi qui a brillé aux différents examens et concours avec un taux de réussite de 100% au BEPC et au BAC. Cela témoigne, a-t-il dit, de la culture de l’excellence par les pensionnaires, mais aussi le personnel civil et militaire de l’encadrement.

Le Lieutenant-colonel Hachirou Yacouba Farka a affirmé que ces enfants rentrés au Prytanée Militaire de Niamey depuis le 1er septembre ont dû s’armer de courage et de volonté pour réussir leur entrée solennelle dans la grande famille des enfants de troupe. Lors de cette période de privation, a-t-il précisé, ces élèves ont fait montre d’un courage exceptionnel et d’une volonté impressionnante. Ce qui leur a permis de surmonter sans peine les épreuves qui rythment le quotidien de l’enfant de troupe. Il a souligné les efforts que consentent les autorités au Prytanée Militaire de Niamey et a appelé l’ensemble des enfants de troupe à persévérer et à se monter dignes d’un tel sacrifice.

S’adressant aux bizuths de la 26ème promotion de son école, le Commandant du Prytanée Militaire de Niamey s’est réjoui que ses protégés aient transcendé sans peine, la séparation brutale d’avec leurs parents. «Vous avez remplacé l’inquiétude par l’assurance, l’individualisme par la solidarité et le travail en groupe. Vous avez donc été jugés dignes d’être présentés au fanion de votre école», a-t-il clamé. Il a en outre expliqué que la flamme inextinguible qui se trouve entre les deux épis du fanion de l’école symbolise la permanence de la recherche de la connaissance comme source d’un bien être futur et a demandé aux bizuths de graver à jamais ce symbole dans leurs mémoires.

La cérémonie solennelle de baptême a commencé par un mouvement d’ensemble exécuté par les 91 nouveaux élèves du Prytanée Militaire du Niger. Ces exercices de mêlées et croisés bien coordonnés ont pour but d’instaurer une cohésion au sein du groupe, malgré les différences d’âges, de sexe et de nationalités des élèves qui le composent. Ce premier mouvement d’ensemble est suivi par un second, cette fois-ci aux pas militaire, et qui démontre que ces jeunes enfants ont acquis en quelques semaines seulement au sein de l’école, les b-à-bas du soldat qui tournent autour de la discipline, de l’obéissance, de la persévérance, et du don de soi.

La 26ème promotion des enfants de troupe du Prytanée Militaire de Niamey est composée de 91 élèves des classes de 6ème dont 23 filles avec un âge de 10 ans et 06 jours pour le plus jeune à la date de la présentation officielle. Les élèves de la promotion sont venus du Burkina Faso, du Cameroun, de la Centrafrique, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée Conakry, du Mali, du Sénégal, du Tchad, du Togo du Niger.  Désormais adoubée, la 26ème promotion des enfants de troupe peut pleinement prendre part à toutes les prises d’armes et à toutes les manifestations de l’école.

Pour rappel, 14 jeunes élèves nigériens issus du même recrutement représentent le Niger dans les écoles sœurs du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d’ivoire, du Mali, du Sénégal et du Togo.

 Souleymane Yahaya(onep)