Cérémonie de remise officielle des certificats de conformité aux Unités de Transformation : Pour la promotion de la qualité des produits et du renforcement du secteur productif

Société

Le Haut-Commissariat à l’Initiative 3N a procédé, hier au Palais des Congrès de Niamey, en collaboration avec l’Agence Nigérienne de Normalisation, de Métrologie et de Certification (ANMC), à la remise des certificats de conformité aux 50 Unités de transformation qui s’investissent dans la mise en valeur des ressources agro-sylvo-pastorales et halieutiques. Cette cérémonie a été présidée par la ministre de l’Industrie et de l’Entreprenariat des Jeunes, Mme Gourouza Magagi Salamatou en présence des membres du Gouvernement, du Haut-Commissaire à l’Initiative 3N, du directeur général de l’ANMC et de plusieurs invités.

La ministre de l’Industrie et de l’Entreprenariat des Jeunes a salué cette initiative du Haut-Commissariat à l’Initiative 3N et de l’ANMC qui témoigne de l’intérêt que les autorités accordent à la promotion de la qualité des produits au Niger en tant que moyen par excellence de pérennisation d’unités industrielles, gage de création de richesse et d’emplois. Les questions de promotion de la qualité des produits et du renforcement de notre secteur productif sont, a indiqué Mme Gourouza Magagi Salamatou, au centre des préoccupations majeures du Gouvernement. C’est dans ce cadre a-t-elle rappelé que l’Agence Nigérienne de Normalisation, de Métrologie et de Certification (ANMC) a été mise en place avec pour mission de contribuer au développement du secteur de la certification des produits et services par la mise à la disposition des opérateurs économiques du droit d’usage du logo de la marque nigérienne de conformité. «Ce droit d’usage est attribué aux produits candidats qui sont conformes aux normes et règlements techniques en vigueur. L’utilisation du logo de la marque de conformité sur un produit est désormais symbole de qualité sur le marché national, régional et international», a déclaré la ministre en charge de l’Industrie et de l’Entreprenariat des Jeunes.

Dans cette noble démarche de promotion du système productif nigérien, a fait savoir Mme Gourouza Magagi Salamatou, l’Initiative 3N «Les Nigériens Nourrissent les Nigériens», qui œuvre pour la promotion de l’autosuffisance alimentaire, a apporté une contribution décisive en accordant une subvention pour appuyer les efforts de certification des produits des unités de transformation. C’est ainsi que l’Agence Nigérienne de Normalisation de Métrologie et de Certification et le Haut-Commissariat à l’Initiative 3N ont signé une convention de partenariat, le 11 septembre 2020, pour accompagner cinquante (50) transformateurs et transformatrices des produits agro-alimentaires locaux à la certification. Aussi, a-t-elle souligné, toutes ces entreprises ont été retenues suite à une sélection suivant des critères bien définis et un audit de certification a clôturé le processus qui a permis à quarante-six (46) entreprises, qui sont essentiellement pilotées par des jeunes femmes, d’obtenir le sésame recherché pour conquérir notamment le marché national et régional.

«Mettre à la disposition de nos consommateurs des produits certifiés doit être un engagement de tous nos opérateurs économiques pour contribuer aux efforts de l’État à assurer la

protection de la santé des populations et de l’environnement», a ajouté la ministre de l’Industrie et de l’Entreprenariat des Jeunes. Aussi, a-t-elle précisé, pour permettre à notre pays de jouer pleinement sa partition dans le cadre de sa participation à la Zone de Libre Echange Continentale Africaine (ZLECAf), le placement des produits sur ce marché n’est possible que par la confiance qu’ils génèrent à travers leur certification. «La présente cérémonie tire tout son sens par l’incitation des producteurs et transformateurs des produits locaux à persévérer dans la mise en place des systèmes de qualité et à faire certifier leurs produits par l’ANMC pour préserver la part du marché national et conquérir les marchés régionaux et internationaux», a indiqué Mme Gourouza Magagi Salamatou.

Elle a par ailleurs mis cette occasion à profit pour féliciter les récipiendaires et leur rappeler que l’obtention du droit d’usage de la marque nigérienne de conformité fait appel à un entretien régulier de leur système qualité car, des audits périodiques de suivi seront organisés par l’ANMC afin de s’assurer de la continuité de la conformité de leurs produits certifiés. La ministre de l’Industrie et de l’Entreprenariat des Jeunes a enfin lancé un appel aux consommateurs à être très attentifs sur l’existence du logo de la marque nigérienne de conformité porté sur les produits avant tout acte d’achat.

Les participants ont également eu droit à une présentation sur les différents appuis apportés par l’Initiative 3N dans le domaine de la transformation agro-alimentaire.

 Aïchatou Hamma Wakasso(Onep)