Concours des Sous-officiers et officiers des forces armées nigériennes (FAN) promotion 2021 : 21 candidats au titre de la région de Tillabéri

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le concours des sous-officiers et officiers des Forces Armées Nigériennes (FAN) a été lancé le samedi 28 août 2021. A Tillabéri, c’est le Secrétaire général de la région, M. Kimba Moumouni Seydou qui a donné le coup d’envoi au CEG 1 de la région. Ils sont au total 21 candidats dont, quatre (4) élèves officiers d’active (EOA) et dix-sept (17) élèves sous-officiers d’active (ESOA) à se présenter ce concours au niveau de la région.

Après admission, ces candidats seront formés pour deux (2) années scolaires, au niveau de l’EFOFAN pour les officiers et à l’école des sous-officiers d’Agadez pour les sous-officiers.

Peu avant l’ouverture de l’enveloppe contenant la 1ère épreuve, le Secrétaire général de la région a déclaré aux candidats qu’il état «venu en tant que parents d’élèves d’abord et ensuite en tant qu’autorité pour les encourager dans leur choix éclairé». «A l’issue de ce concours, vous allez embrasser la noble carrière des armes. Et c’est justement pour ça que nous sommes venus vous féliciter pour ce choix noble», a-t-il soutenu.

«Demain vous serrez sous le drapeau pour défendre la patrie pour servir et non vous servir, c’est pourquoi nous sommes là pour vous souhaiter au nom des plus hautes autorités, une bonne chance et surtout pour vous transmettre les salutations et les félicitations du Président de la République», a ajouté le SG de la région de Tillabéri.

«Et nous allons continuer à prier pour que vous réussissiez d’abord à cette phase ultime pour que vous puissiez franchir ce cap et intégrer la grande famille des FAN car, nous pensons que de la même manière que vous avez brillamment décroché vos diplômes de la License et du Baccalauréat, vous allez encore brillamment subir la formation pour sortir sous-officiers et officiers pour participer à la défense de la patrie», a-t-il conclu.

Trois épreuves sont prévues pour ce concours dont, la culture générale, l’anglais et les mathématiques ou français au choix. Notez que les candidatures féminines pour l’EOA étaient acceptées, mais qu’aucune femme ne s’est présentée pour la région.

Mahalmoudou Touré Maïmouna  ANP/ONEP