Diffa : Formation sur la responsabilité du maître d’ouvrage  dans la gestion des marchés publics

Société

Le secrétaire général du gouvernorat de Diffa,  M. Hambaly Bouweye a présidé hier matin, dans  la  salle  des  conférences  du  Conseil  Régional, l’ouverture d’un atelier de formation sur le thème ‘’Responsabilité du  Maitre  d’Ouvrage  dans  la  gestion  des  Marchés Publics’’. La cérémonie s’est déroulée en présence du  Président  du  Conseil  Régional, du  Secrétaire  Permanent  Régional  de  l’ARMP,  du  Contrôleur  financier Régional  des  Marchés  Publics, M. Sidikou Boukari Amadou,  des  Directeurs  Régionaux   et  de  plusieurs  invités.

En ouvrant les travaux de cette session de formation,  le  Secrétaire  Général  du  Gouvernorat, M. Hambaly Bouweye a  souligné   que  ladite  formation  est  destinée   aux   acteurs  régionaux  de  la  Commande  Publique. Elle  est de ce fait d’ un  intérêt   indéniable  pour  aboutir  à  un  réel  renforcement  des  capacités,  gage  d’une  bonne  gouvernance  économique. 

M. Hambaly Bouweye a ajouté   que  les plus  hautes  autorités  du Niger,  au  premier  rang desquelles le Président  de  la  République,  Chef  de  l’Etat, S.E Mohamed Bazoum,  attachent  du  prix  à  l’efficacité  du  système  de  gestion  des  marchés.  Il  est  donc  de  la  responsabilité  des  autorités  contractantes  d’y  veiller  à  quelque  niveau  que  ce  soit,  car  un  système  de  passation  des  marchés  publics  performant  permet  d’assurer  une   meilleure  gestion  des   deniers   publics   et  un  bon  fonctionnement   des   Services   Publics.  A  cet  égard,  a-t-il  poursuivi « j’en  appelle  à  l’implication  de  l’ensemble  des  participants  en  vue  d’une  plus   grande  appropriation  de  leur  responsabilité  dans   la  bonne  marche  de  la  gestion   des  marchés  publics  conformément  aux  textes  réglementaires ».

Auparavant, le Secrétaire  Permanent  Régional  de  l’ARMP,  Dr Harouna Saibou   a  souhaité  la  bienvenue  aux  participants  avant  de  faire  une  présentation  très  succincte   de  son  institution.  Il a  noté  que  le  renforcement  régulier  des  capacités  des  acteurs  intervenants  dans  la  chaine  de  passation  et  de  contrôle  des   marchés  publics  est  nécessaire  pour  assurer  une  exécution  qualitative  de  la  dépense  publique.  « Pour  préserver   le  système,  l’autorité  contractante  doit  veiller  à  l’application  rigoureuse  des  règles  en  matière  de  gestion  des  marchés  publics.  Mieux,  l’efficacité  du  système  repose  sur  les  compétences  professionnelles  des   acteurs  en  charge  des  marchés  publics »  a-t-il conclu 

Mato    Adamou   ONEP   DIFFA