Diffa : Forum de concertation avec les collectivités territoriales sur l’hydraulique et l’assainissement

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Un forum de concertation avec les collectivités territoriales dans les domaines de l’hydraulique et de l’assainissement s’est ouvert lundi dernier dans la salle du Conseil Régional de Diffa. C’est le secrétaire général du ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement qui a présidé la cérémonie d’ouverture des travaux en présence du secrétaire général adjoint du gouvernorat par intérim, du conseiller technique du ministre de l’Hydraulique, des préfets, des maires, du chef de canton de la Koumadougou, des directeurs régionaux, départementaux et communaux.

Procédant à l’ouverture du forum, le secrétaire général du ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement a tenu d’abord à adresser, au nom du ministre, ses sincères remerciements et sa profonde gratitude aux autorités régionales pour leur forte implication dans l’organisation dudit forum. M. Mamane Moussa a souligné que bien avant le transfert des compétences et des ressources de l’Etat aux collectivités territoriales, son département ministériel a initié depuis 2016, le forum national avec les collectivités territoriales pour servir de cadre de concertation sur les questions d’eau, d’hygiène et de l’assainissement.

Après la tenue de deux éditions à Dosso en 2016 et à Maradi en 2017, le ministère a pris l’option d’organiser dans chaque région, un forum en vue de faire participer l’ensemble des acteurs locaux concernés par les questions d’eau et d’assainissement. M. Mamane Moussa a indiqué que la présente rencontre est placée sous le thème ‘’opérationnalisation du plan de transfert des compétences et des ressources de l’Etat aux collectivités territoriales’’. «C’est l’occasion d’échanger sur nos stratégies et approches de mise en œuvre des actions en vue de répondre aux attentes de nos laborieuses populations dans le secteur de l’eau et de l’assainissement», a-t-il estimé.

M. Mamane Moussa a noté que parmi les nobles ambitions qui animent les plus hautes autorités de la 7ème République, figure en bonne place, l’accès des populations à l’eau potable et aux

infrastructures d’assainissement dont S.E Mohamed Bazoum, Président de la République, Chef de l’Etat, en a fait son cheval de bataille dans le cadre de son Programme de Renaissance Acte 3. Le SG du ministère de l’Hydraulique et l’Assainissement a enfin souligné que, dans le cadre de ce transfert de compétences et de ressources, le ministère place désormais la région, les collectivités territoriales et la commune dans leurs responsabilités par l’exercice de la maitrise d’ouvrage intégrale. «La clé de réussite de cette opération consiste à intensifier les actions de formation et de communication pour accompagner progressivement les collectivités territoriales dans l’exercice de la maitrise d’ouvrage», a-t-il dit.

Auparavant, le secrétaire général adjoint du gouvernorat par intérim, M. Adam Aboubé, a souligné que ce forum constitue une tribune privilégiée pour échanger sur l’exercice du transfert des compétences au niveau des collectivités territoriales, dans le secteur de l’eau et de l’assainissement.

Quant au 1er Vice-président du Conseil régional, M. Moustapha Arimi, il a souligné que la présente rencontre de concertation regroupe tous les acteurs stratégiques à savoir les autorités administratives, les maîtres d’ouvrages (Communes et Conseil Régional), les services du ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement (Niveau central, régional et départemental), le Ministère de l’Intérieur, l’Association des Municipalités du Niger et l’Association des Régions du Niger. «C’est une réelle opportunité pour échanger sur la question de l’eau et de l’assainissement», a-t-il conclu.

Mato Adamou, ONEP Diffa