Dosso : Deuxième session ordinaire du Conseil Régional au titre de l’année 2022

Société

Les travaux de la deuxième session ordinaire du Conseil Régional de Dosso au titre de l’année 2022 ont débuté le 18 juillet dernier au siège du conseil. Plusieurs sujets de l’heure sont au centre de cette session, parmi lesquels la présentation à mi-parcours du budget 2022, la situation de la campagne agricole. Il est aussi question du rôle et responsabilités de l’élu régional ainsi que l’état d’avancement dans le processus d’élaboration du PDR, le contenu du SAF ainsi que l’état de sa mise en œuvre.

Cette session qui s’ouvre au moment où l’hivernage s’est globalement installé dans la région de Dosso a été l’occasion pour le président du Conseil Régional de Dosso, M. Maman Tourba de louer les efforts des braves paysans tout en leur souhaitant une campagne agricole féconde. Le président du Conseil Régional de Dosso a rappelé à cet effet les appuis des partenaires tant dans la pratique de l’agriculture sous pluies que dans l’irrigation afin de rendre notre système agricole plus moderne, dynamique, prospère et résilient au climat.

L’agriculture et l’élevage a indiqué le président du Conseil Régional de Dosso restent incontestablement les deux piliers de l’économie de la région de Dosso en l’absence des ressources minières déclarées. Cela signifie, a précisé M. Maman Tourba que tous les efforts doivent être concentrés autour de ces secteurs d’activités pour assurer le bien-être des populations.   

Parlant du Schéma d’Aménagement Foncier de Dosso, le président du Conseil Régional a souligné que la mise en œuvre de cet outil de planification qui a été soigneusement élaboré de façon inclusive avec toutes les parties prenantes permettra d’accomplir la vision du Plan de Développement Régional qui est celle « d’une région moderne, prospère, bien gouvernée , forte de sa diversité culturelle qui assure la satisfaction des besoins de sa population citoyenne et solidaire dans un contexte apaisé avec une économie dynamique, diversifiée, compétitive, durable et harmonieusement intégrée ».    

Cela a expliqué M. Maman Tourba est possible et déjà les bases ont été posées avec la décision des 44 collectivités territoriales de la région de contribuer à hauteur de 2% chacune de son budget d’investissement au financement du SAF. Ceci a reconnu le président du Conseil Régional de Dosso est un acte salutaire qui traduit la maturité d’esprit et la volonté commune d’assurer le développement de la région.

Auparavant, le secrétaire général de la région de Dosso, M. Soumana Karimoune a félicité les conseillers régionaux de la régularité des sessions du Conseil régional qui leur permettra à temps de régler par délibérations les affaires de la région par l’initiative des mesures nécessaires pour promouvoir le développement économique , social, éducatif, sanitaire, scientifique, culturel et sportif. Le secrétaire général de la région de Dosso a donné l’assurance que le Conseil régional bénéficiera du concours de l’Etat à travers le Programme de Renaissance acte III du Président de la République, M. Mohamed Bazoum.

M. Soumana Karimoune a saisi l’opportunité pour informer le Conseil Régional que pour soutenir les populations vulnérables et leur permettre de faire face au déficit céréalier 2020-2021, l’Etat a mis à la disposition de toutes les communes depuis février 2022 un important tonnage de vivres pour la vente à prix modéré qui est aujourd’hui à sa 6ème phase et le ciblage de bénéficiaires pour la distribution gratuite a déjà commencé.

Plus de 5.000 tonnes d’aliments bétail,a indiqué le secrétaire général de la région sont en cours de vente dans la région. A cela s’ajoutent les semences améliorées distribuées au niveau de toutes les communes pour un appui au monde rural ainsi que l’acheminement prochaine de 938 tonnes d’engrais minéral au profit des centres vulnérables.

Mahamane Amadou ANP-ONEP/Dosso