Foire nationale ‘‘Diffa N’Glaa’’ : A la découverte des produits locaux du Manga

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Dans le cadre de la célébration du 63ème anniversaire de la République à Diffa, la Commission Foire du Comité d’organisation de Diffa N’Glaa a organisé une exposition-vente des produits locaux au sein du Village artisanal. C’est le ministre de la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat, M. Mohamed Hamid, qui a procédé, le jeudi 16 décembre dernier, à l’ouverture officielle de cette foire nationale ‘’Diffa N’Glaa’’, en présence du Gouverneur de la région, M. Issa Lemine et de nombreux autres personnalités et invités. Bien avant ce lancement officiel, une cinquantaine de stands présentant divers produits locaux (transformés et non transformés), ont été dressés depuis le 13 décembre 2021. Des centaines des personnes ont fait durant 5 jours le tour des stands pour découvrir, apprécier et acheter des produits alimentaires, des produits artisanaux et de décoration et autres articles utilitaires.

Lors du lancement officiel de la foire, le ministre de la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat a indiqué que la présente foire porte sur la mise en vente de produits industriels, artisanaux, agro-pastoraux, halieutiques, culturels et de services. M. Hamid a ajouté que l’organisation de cette foire a pour objectif général de promouvoir le commerce et les échanges économiques dans un cadre d’intégration nationale et sous régionale. «La problématique du développement du commerce occupe une place de choix dans les priorités du Programme de Renaissance Acte III, du Président de la République, Mohamed Bazoum, qui se traduit par le Programme de Développement Economique et Social (PDES 2017-2021) à travers l’axe stratégique N°3 intitulé ‘‘accélération de la croissance économique’’ et dans la mise en place de la zone de libre-échange continental africaine (Zlecaf), un instrument d’intégration commerciale par excellence», a déclaré Mohamed Hamid. Le ministre de la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat a ensuite souhaité aux exposants des bonnes affaires, avant de remercier tous ceux qui ont contribué dans la réussite de cette activité.

Auparavant, le représentant des artisans et exposants de Diffa, M. Sani Abba a, dans son intervention, remercié le gouvernement pour ‘‘cette opportunité offerte aux artisans du Niger afin de tirer de meilleurs profits’’. Après ces interventions, la forte délégation ministérielle a visité les différents stands érigés à cette occasion, parmi lesquels il y a des stands de la foire Diffa N’Glaa, celle du comité des femmes Diffa N’Glaa, de l’initiative 3N, des vendeurs de Kilichi, de transformatrice de patate douce en farine et en biscuits, de vendeuse d’encens, celle de beurre de vache, de produits issus du moringa, des artisans, etc.

Notons qu’au cours de cette foire, de nombreux stands sont estampillés ‘‘HC3N’’ (Haut-Commissariat à l’Initiative ‘‘Les Nigériens Nourrissent les Nigériens’’), indiquant que les exposants desdits stands ont bénéficié de l’appui (formation, matériels) et de l’accompagnement de cette institution. Par ailleurs, les étals sont dominés par des produits artisanaux et alimentaires locaux, comme ceux en provenance des autres régions du pays. Cependant, les visiteurs semblent être plus attirés par les stands des produits les plus prisés localement dont l’encens et le poivron.

Devant son stand de spécialités d’encens et autres parfums, Karima Kiari s’est dite inquiète, les premiers jours, au vu du manque d’affluence des visiteurs bloqués par les entraînements et les répétitions entrant dans le cadre du grand défilé civil et militaire qui se déroulent, depuis plusieurs jours dans la zone. «Nous enregistrons, pour le moment des ventes timides. Mais nous gardons espoir, que dès que les voies seront libérées nous aurons une affluence massive des visiteurs. J’en suis convaincue», se rassure Mme Kiari. Ouma Boukar, qui est venue exposer ses produits alimentaires, à base de farine de manioc témoigne : «La foire ne fait que débuter. Certes nous n’avons pas beaucoup vendu mais le meilleur reste à venir, dans les prochains jours. Nous gardons l’espoir», ajoute-t-elle, toute souriante.

Selon le Vice-président de la Commission Foire, M. Yacouba Noma Mahamadou, au total 125 stands sont installés par la commission, certains stands ont été mis en place par le Haut-commissariat à l’initiative 3N, pour la promotion des produits agricoles. «Dans le cadre de cette foire, nous avons mis à la disposition des huit (8) régions un certain nombre de stands gratuitement. Par la même occasion, nous avons mis à la disposition des délégations des différents départements de la région de Diffa des stands gracieusement», a-t-il ajouté indiqué. Par rapport aux facilités accordées par le Comité d’organisation de Diffa N’Glaa, M. Mahamadou souligne que toutes les femmes invitées à exposer ont bénéficié des stands et des tables gratuits. En plus, les exposantes des communes de Diffa sont transportées gratuitement et bénéficient d’une gratification, selon le Vice président de la Commission Foire.

La cérémonie de lancement, qui a attiré un grand monde, s’est déroulée en présence des membres du gouvernement, des présidents des institutions, du gouverneur de la région de Diffa, du président du comité Diffa N’Glaa, des élus régionaux et communaux locaux et de plusieurs invités.

Mahamadou Diallo(onep)(Envoyé Spécial)