Lancement de la formation en entreprenariat par le FAFPA : Renforcement des capacités de 1000 jeunes repartis dans toutes les régions du Niger 

Société

Le directeur général du Fonds d’Appui à la Formation Professionnelle et à l’Apprentissage (FAFPA), M. Abdou Djerma Lawan a procédé hier au Centre International des Conférences Mahatma Gandhi de Niamey, au lancement d’une formation pour des jeunes. Il s’agit à travers cette formation qui sera assurée par le cabinet Excellium Consulting, d’outiller les jeunes formés, pour leur donner les compétences nécessaires, afin de leur permettre d’entreprendre des activités génératrices de revenus. Cette cérémonie a été rehaussée par la présence du ministre de la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat, M. Mohamed Hamid.   

Sept modules sont inscrits au programme de cette formation: Marketing, un marché vous attend ; Comment je démarre mon activité ; Entreprise et Famille et la tenue des comptes ; Dynamiques Commerciales ; Formation sur le Business Model ; Module de Culture Entrepreneuriale et Module de Développement personnel. 

Les jeunes qui seront formés à cette occasion sont, selon le directeur général du FAFPA,  déjà formés par ladite institution dans divers domaines professionnel et industriel. Aussi, ils seront outillés, à la création des activités génératrices de revenus ou micro entreprises et seront par la même occasion encouragés et accompagnés à s’installer à leur compte, pour créer leur propre entreprise. Ils seront également aidés à devenir des Entrepreneurs, en développant leurs compétences entrepreneuriales latentes, afin qu’ils puissent planifier la création d’une petite entreprise et à prendre conscience de leur apport dans le développement de l’économie locale. En initiant cette formation, le FAFPA, a dit son premier responsable, entend comme toutes les fois par le passé, apporter sa modeste contribution au désœuvrement des jeunes, à la lutte contre la pauvreté et les multiples maux, qui minent notre jeunesse. Cette formation sera, a-t-il ajouté, conduite à travers deux zones d’interventions : la zone A, qui est composée des régions d’Agadez, de Diffa, de Tahoua et de Zinder et la zone B formée par les régions de Dosso, Niamey Maradi et Tillabéri. 16 formateurs sont mobilisés et répartis en 08 équipes qui interviendront successivement dans les deux zones et de manière simultanée.

La formation sera centrée sur l’approche GERME, a fait savoir M. Abdou Djerma Lawan. Le Fonds d’Appui à la Formation Professionnelle et à l’Apprentissage (FAFPA) contribue également à la mise en œuvre de la politique du Gouvernement en matière d’enseignement et de formation professionnels et techniques (EFPT), notamment dans les domaines de la formation professionnelle, de l’orientation, de l’accompagnement et de l’insertion professionnelle et accompagne désormais, les bénéficiaires de ces formations dans leurs parcours d’insertion, en fonction de leurs projets professionnels, a souligné le directeur général. Aussi,  plusieurs initiatives sont mises en œuvre dans ce cadre, il s’agit notamment de : l’information et orientation des bénéficiaires des formations ; facilitation d’accès à un emploi salarié ; facilitation de création d’Activités Génératrices de Revenue (AGR) ou de micros entreprises et le Suivi post formation.

Malgré les multiples efforts déployés par l’Etat et ses partenaires le tissu économique du pays reste encore fragile du fait des aléas climatiques, structurels avec l’étroitesse du marché intérieur a déploré le président du Conseil d’Administration du Cabinet Excellium Consulting, M. Aboubacar Oumar. Aussi, le problème de chômage et de sous-emploi des jeunes se pose avec acuité. Cette question d’insertion des jeunes à travers une politique de formation entrepreneuriale permettra l’émergence des jeunes entrepreneurs capables de créer et piloter les Petites et Moyennes Entreprises et Petites et Moyennes Industries. C’est donc un élément clé de nouvelles stratégies qui visent à jeter les bases d’une véritable relance économique de notre pays. C’est pourquoi, a-t-il souligné, le cabinet se propose dans le cadre de cette activité de déployer des techniques de formation basées sur l’approche GERME et de pratique partenariale à travers une partie introductive sur la  notion GERME.

Aïchatou Hamma Wakasso(onep)