Lancement régional de la deuxième phase du programme d’appui aux collectivités territoriales à Maradi : Consolider les acquis de la première phase

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le secrétaire général du ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation, M. Saidou Halidou a procédé ce matin au lancement régional de la deuxième phase du programme d’appui aux collectivités territoriales (PACT 2) dans les régions de Dosso et Maradi financé par la coopération suisse. Le montant de ce projet pour les deux régions  est de neuf (09) milliards de francs CFA sur la période de 2021-2025.

Dans son allocution, il a rappelé  que c’est dans un contexte national caractérisé par une grande pauvreté et une faible capacité de gouvernance locale que la Confédération suisse à travers la Délégation Danoise de Coopération a décidé d’accompagner le processus de décentralisation en cours au Niger à travers la mise en œuvre du Programme d’Appui aux Collectivités Territoriales dans la région de Dosso et Maradi. « Par ce geste, il s’agissait pour ce pays ami du Niger d’apporter des appuis à ces deux régions afin d’optimiser la gestion des ressources naturelles, d’assurer un développement économique et social inclusif, équilibré, équitable et durable pour une population en forte croissance dans des conditions de paix et en favorisant les droits humains », a-t-il soutenu. Saidou Halidou a précisé que le PACT est un programme à trois (3)

dimensions au cœur de trois (3) problématiques majeures que sont, la gouvernance locale, le développement économique régional et la délivrance des services publics sociaux de base aux populations.

Pour lui, après la réussite de la première phase, la seconde  préconise de faire en sorte que « les conditions de vie des populations s’améliorent et les régions se développent économiquement grâce à des citoyens impliqués, une bonne gouvernance locale et l’animation du développement économique régional par les conseils régionaux ».

Le secrétaire général du ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation a indiqué qu’au-delà  du caractère symbolique de cette cérémonie, elle représente un moment fort et une étape supplémentaire dans la consolidation de notre processus de décentralisation, en ce qu’il s’inscrit dans la double perspective de la Déclaration de Politique Générale du Gouvernement adoptée le 26 mai 2021 et le document cadre de politique nationale de décentralisation qui préconisent le renforcement du rôle des collectivités territoriales dans la gestion des changements climatiques, la migration, la sécurité, la coopération transfrontalière entre collectivités

locales. Il a invité les représentants des collectivités territoriales à plus d’initiative et de rigueur afin d’être à la hauteur des enjeux de la mise en œuvre du PACT2.

Le gouverneur de la région de Maradi, M. Zakari Oumarou pour sa part a indiqué que le dispositif de management du PACT2 prévoit une unité  de gestion mise en place par le Laboratoire Citoyennetés pour assurer la mise en œuvre opérationnelle du programme ainsi que la gestion administrative et   financière ;  le comité de   pilotage (COPIL) au niveau national, présidé par le

ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation et les cadres régionaux de concertation au niveau régional. Il a réaffirmé leur disponibilité et leur engagement à accompagner le PACT2 pour faire de nos collectivités territoriales de véritables structures de promotion du développement local.

Tiémogo Amadou  ANP-ONEP Maradi