Occupation anarchique autour du grand marché : Laxisme ou insouciance des autorités municipales ?

Société
Spread the love

Sharing is caring!

À quand la fin de l’anarchie autour du Grand marché de Niamey ? L’espace est bien aménagé suite à la réalisation de la voie expresse et ses voies connexes. Ces travaux ont permis d’assainir l’endroit. Mais depuis l’ouverture des portes menant aux différents quartiers du marché, l’anarchie reprend tout autour.  Ce fait se passe sous l’indifférence totale non seulement, des autorités municipales mais aussi des personnes en charge de la gestion du marché.

C’est un grand désordre qui obstrue tous les axes qui mènent au Grand marché. Les trottoirs qui étaient réservés aux piétons et même une partie de la chaussée sont presque totalement occupés par les vendeurs rendant ainsi difficile la circulation des personnes et des automobilistes.

À qui la faute? Pourquoi les laisser s’installer d’abord et les chasser ? Pourquoi saisir leurs marchandises et demander de payer une amende pour occupation anarchique? Tous les observateurs se posent des interrogations sur ce laxisme ou cette insouciance. En effet, l’on observe la vente de divers produits et articles sur les voies tout au long du Grand marché. 

À chaque déguerpissement, faut-il le préciser, c’est des pertes pour les commerçants. Mais ces derniers ne s’inquiètent guère de se réinstaller sur la voie publique en encombrant le passage.

Il y a eu beaucoup de réactions pour dénoncer cet état de fait mais il n’y a jamais eu de solutions pérennes puisque le même désordre autour de ce marché achalandé continue. Mais il n’est jamais assez trop d’en parler afin d’appeler à une prise de conscience collective. Des mesures nécessaires doivent être prises pour freiner ce phénomène qui prend du reste de l’ampleur autour de presque tous les marchés de la capitale.

 Oumar Issoufou(onep)