Ouverture de la session du Conseil Supérieur de la Communication au titre du mois de Mars 2022 : Cinq points inscrits à l’ordre du jour

Société

Le président du Conseil Supérieur de la Communication (CSC), Dr Kabir Sani, a présidé hier matin, l’ouverture de la session de ladite institution au titre du mois de mars 2022. Le projet d’ordre du jour comporte cinq points à savoir l’examen et l’adoption du procès-verbal de la session ordinaire du mois de février 2022, informations sur le CSC, l’examen et l’adoption du rapport public 2020 du CSC, examen et adoption des rapports des travaux des commissions et enfin les questions diverses.

A l’ouverture de la session, le président du CSC s’est appesanti sur le point relatif à l’examen et l’adoption du rapport public en 2020 du CSC. En effet, la loi N°2012-34 du 07 juin 2012, portant composition, attributions, organisation et fonctionnement du Conseil Supérieur de la Communication et les textes modificatifs subséquents impose, la production d’un rapport d’activités chaque année, a expliqué Dr Sani Kabir. C’est donc pour consacrer à cette obligation légale que le rapport d’activités 2020 a été inscrit à l’ordre du jour de cette session.

Elaboré par les rapporteurs du Conseil supérieur de la communication, ce projet de rapport public a fait savoir Dr. Sani Kabir, comporte six parties. La première partie porte sur les activités de régulation des médias, la seconde sur le renforcement des capacités et la troisième sur les publications, la quatrième partie porte notamment sur la coopération et le réseautage, la cinquième sur la gestion des ressources humaines, financières et matérielles et enfin la sixième sur les difficultés rencontrées et les recommandations.

Par conséquent, le président du Conseil supérieur de la communication a invité les conseillers à un examen minutieux de ce rapport qui donnera un aperçu du travail effectué au titre de l’année 2020, des difficultés rencontrées et des recommandations pour améliorer l’environnement de la régulation des médias.

En plus de l’examen et l’adoption du rapport public 2020, la session se penchera aussi sur l’examen et l’adoption des rapports des commissions d’instruction.

Rahila Tagou(onep)