Prix du Programme d’appui à la recherche et à l’innovation (PARI) de la CEDEAO : Un deuxième chercheur : le Pr Jean David N’Guessan reçoit 200 000 $ US au nom de son consortium

Economie
Spread the love

Sharing is caring!

Une cérémonie de remise des prix s’est tenue à l’Université Félix Houphouët Boigny à Abidjan, Côte d’Ivoire, le 11 août 2021, dans le cadre de l’édition 2020 du Programme d’Appui à la Recherche et à l’Innovation (PARI) de la CEDEAO. Le Pr Jean David N’Guessan, deuxième lauréat de cette édition, a reçu le prix au nom de son consortium.

Le prix de 200 000 USD a été remis par le Pr Arsène Kobea, Directeur de Cabinet de l’Honorable Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique de la République de Côte d’Ivoire, Adama DIARRA . Etaient présents à la remise des prix le Dr Kalilou Sylla , directeur de cabinet du ministre de l’Intégration africaine et des Ivoi-riens de l’étranger, le Pr Zié Ballo , aux côtés du vice-chancelier de l’Université Félix Houphouët Boigny, d’Abidjan, du vice-chancelier adjoint et de plusieurs doyens, sous doyens, chefs de département, cadres supérieurs non universitaires, chercheurs univer-sitaires, chercheurs et étudiants de l’ Université Félix Houphouët Boigny, Abidjan.

Étaient également présents le Pr Abdoulaye Maga, Directeur de l’Education, de la Science et de la Culture de la CEDEAO , représentant Dr Mamadu Jao, Commissaire de la CEDEAO à l’Education, la Science et la Culture , ainsi que Dr Roland Kouakou , Chef de Division Recherche Scientifique et Innovation, Commission de la CEDEAO, et M. Wanyou Ouraga Jérôme , Chef de Mission, Bureau du Représentant de la CEDEAO en Côte d’Ivoire.

Le sujet de recherche primé proposé par le consortium est «Étude observationnelle et for-mulation galénique de médicaments à base de plantes pour le traitement du paludisme dans trois pays membres de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO)».

Outre le professeur N’Guessan, les membres du consortium comprennent le Dr Benoit Bangah de l’Université du Ghana et le Dr Lara Ferrero Gomez de l’Université Jean-Piaget, Praia, Cabo Verde. L’étude impliquera également plusieurs chercheurs et méde-cins des trois pays et de la Guinée Bissau.

L’édition 2021 de PARI devrait démarrer au quatrième trimestre de cette année et se concentrera sur les sciences de la terre et de la vie ou les sciences fondamentales, la technologie et l’innovation. Des informations sur les critères d’admission seront diffu-sées en temps voulu à la communauté des chercheurs en Afrique de l’Ouest.

(Source: Direction de la Communication Commission de la CEDEAO)