Tillabéri/Formation des responsables des services techniques régionaux sur la gestion des marchés publics : Pour une bonne maitrise des maîtres d’ouvrages

Société

L’Agence de Régulation des Marchés Publics (ARMP) a organisé, du 15 au 16 août 2022, dans la salle des réunions annexe du gouvernorat, un atelier de formation sur le thème « le rôle et la responsabilité des maitres d’ouvrages (Autorités contractantes) dans la gestion des marchés publics ». C’est le Gouverneur de la Région de Tillabéri sortant, M. Diori Dourahamane, qui a présidé la cérémonie d’ouverture en présence des Secrétaires généraux du gouvernorat, du président  du conseil communal de Tillabéri ; les responsables des FDS, les responsables des services techniques et régionaux et de plusieurs invités.

Cet atelier de formation est destiné aux acteurs régionaux tels que les directeurs régionaux de l’administration de la région de Tillabéri, les responsables des EPA sur le rôle et la responsabilité des maitres d’ouvrages à savoir, les Autorités contractantes dans la gestion des marchés publics. En effet, l’intérêt de la présente session de formation est indéniable dans la mesure où elle renforce les efforts du Gouvernement dans la promotion de la bonne gouvernance économique.  En ouvrant les travaux de cet atelier de formation, le gouverneur  de la Région de Tillaberi sortant, M. Diori Dourahamane a souligné que  les plus hautes Autorités du pays attachent du prix à l’efficacité du système de gestion des marchés ». « Il est dès lors de la responsabilité des autorités contractantes d’y veiller à quelque niveau que ce soit, car un système de passation des marchés publics performant permet d’assurer une meilleur gestion des derniers publics et un bon fonctionnement des services publics », a-t-il soutenu avant d’ajouter qu’un système de passation des marchés publics bien géré contribue à l’amélioration du bien-être de la population.

Ainsi, le renforcement régulier des capacités des acteurs intervenants dans la chaine de passation et de contrôle des marchés publics est nécessaire pour assurer une exécution qualitative de la dépense publique. C’est pourquoi le gouverneur de la Région de Tillaberi a précisé que ‘’ pour préserver notre système, l’autorité contractante doit veiller à l’application rigoureuse des règles en matière de gestion des marchés publics. Il y va de la qualité de la dépense. Quant à l’efficacité du système, elle repose sur les compétences professionnelles des acteurs en charge des marchés publics’’. A cet égard,  M. Diori Dourahamane a appelé à l’implication de l’ensemble des participants en vue d’une plus grande appropriation de leur responsabilité dans la bonne marche de la gestion des marchés publics conformément aux textes réglementaires.

Quant au Secrétaire régional de l’Agence de Régulation des Marchés Publics(ARMP) /Tillabéri, M. Boubacar Hassane, il a expliqué qu’il y va de soi que l’ARMP apporte plus d’éclairage et de connaissance aux maitres d’ouvrages qui sont visés notamment, les directeurs régionaux qui sont les responsables des marchés chargés de veiller à la bonne gestion des marchés.

Créée par l’Ordonnance n°2002-007 du 18 décembre 2002, dans le cadre de la réforme des marchés publics, l’ARMP est une Autorité administrative indépendante rattachée au Cabinet du Premier ministre et dotée de l’autonomie financière et de gestion. Elle a pour mission fondamentale d’assurer la régulation du système national de passation des marchés publics et des délégations de service public.  Pour la conduite de ses activités, elle s’appuie sur deux organes : le Conseil National de Régulation et le Secrétariat Exécutif.

Par Mahalmoudou Touré Maïmouna  ANP/ONEP