Zinder/6ème Congrès ordinaire du Syndicat des Agents de la Météorologie et de l’Aviation Civile (SAMAC) : Le renouvellement du bureau exécutif national au centre des assises

Société

Le Secrétaire Général adjoint de la Région de Zinder, M. Halidou Adamou a présidé, le jeudi 25 août 2022, la cérémonie d’ouverture du 6ème Congrès  ordinaire du Syndicat des Agents de la Météorologie et de l’Aviation Civile (SAMAC). Placées sous le thème ‘’Mouvement  syndical des travailleurs de la météorologie et de l’aviation civile  au Niger, historique, défis et perspectives», les assises de ce congrès visent essentiellement à renouveler le bureau exécutif national.

Dans ses propos liminaires à l’ouverture du congrès, le Secrétaire Général de la Région de Zinder a indiqué que le SAMAC qui a atteint l’âge majeur avec ses 18 ans d’existence doit ‘’permettre aux militants de faire la genèse du mouvement syndical dans le secteur de la météorologie et de l’aviation civile, un domaine très sensible, qui regroupe plusieurs structures de la météorologie auxquelles les plus hautes autorités du Niger attachent un intérêt particulier.’’

M. Halidou Adamou a  exhorté les congressistes à se munir des textes de qualité et à choisir des hommes et des femmes qui seront à la hauteur de la tâche pour conduire efficacement les activités du SAMAC à l’issue du renouvellement du Bureau Exécutif national.

Auparavant, le Secrétaire Général du Syndicat des Agents  de la Météorologie  et de l’Aviation Civile (SAMAC), M. Ibrahim Mamouda a précisé que, ce congrès se tient dans un contexte particulier où le Niger continue de subir des attaques terroristes par des ennemies de l’Islam. Il a saisi l’occasion pour présenter ses condoléances aux familles éplorées avant d’adresser son soutien aux FDS pour les efforts immenses accomplis dans le cadre de la défense et de l’intégrité territoriale du pays afin pour assurer la sécurité et la inquiétude sociale aux populations.

Le SAMAC, a dit M. Ibrahim Mamouda, s’est beaucoup mobilisé durant la pandémie de COVID-19 pour que les effets de cette maladie soient minimisés afin de préserver les acquis de ses militants avec la disponibilité au dialogue et la responsabilité des autorités de tutelle ainsi celle des différentes structures de ce secteur  pour préserver l’essentiel.

Quant au secrétaire général de l’USTN, M. Alain Adikan, il a  déclaré que, la tenue régulière d’une instance suprême dont le Congrès est l’expression du respect de la démocratie syndicale  du SAMAC. Il a par ailleurs rappelé les multiples soubresauts traversés par ce syndicat qui l’a rendu encore plus fort que jamais pour tenir debout comme un baobab grâce à la clairvoyance des doyens qui participent aux travaux de ce rassemblement.

Le Congrès, a-t-il insisté, constitue une ultime occasion pour faire le bilan complet et sans complaisance de la gestion des mandats, de faire l’état des lieux des préoccupations majeures des travailleurs, de relever les défis et enfin d’élire la nouvelle équipe qui sera chargée de la mise en œuvre de la déclaration de politique générale des différentes résolutions et recommandations issues de ces assises.

Siddo Yacouba et ABK-L

ANP-ONEP/Zinder