Agadez : Lancement du programme de formation des nouvelles autorités des collectivités territoriales sur les procédures des marchés publics

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le gouverneur de la région d’Agadez M. Sadou Saloké a procédé lundi au lancement officiel du programme de formation des nouvelles autorités des collectivités territoriales. Ce programme de formation est initié par l’Agence de Régulation des Marchés Publics (ARMP).

Procédant au lancement officiel du programme, le gouverneur de la région d’Agadez a témoigné toute sa reconnaissance à l’Agence de Régulation des Marchés Publics pour le choix porté sur la région d’Agadez afin d’abriter le programme de formation des élus des Collectivités Territoriales. Au Niger, a indiqué M. Sadou Saloké, les fonds publics constituent un volet important du financement des actions de développement économique et social dont la mise en œuvre se fait à travers la commande publique.

Il incombe, dès lors, aux autorités des collectivités territoriales sur la base des dispositions pertinentes du Code général des collectivités territoriales de passer les marchés publics communaux des travaux de fournitures et services conformément à la règlementation nationale et de veiller à leur bonne exécution. Ce qui recommande fortement aux élus la connaissance de la réglementation des marchés publics. Il importe de noter que les procédures par lesquelles les marchés publics sont conclus, approuvés et exécutés sont strictement encadrés par la loi.

Ces procédures obéissent à cinq (5) principes fondamentaux à savoir : le libre accès à la commande publique qui permet à toute personne ne se trouvant pas dans l’un des cas d’exclusion énoncés par la loi de se porter candidate à un marché publics ; l’égalité de traitement parmi les candidats qui, interdit toutes dispositions qui de par leurs exigences particulières, écartent certaines catégories de candidats en se fondant sur d’autres conditions que celles que la législation des marchés publics permet d’imposer concernant leur situation juridique, leurs capacités techniques, professionnelles et financières. 

Il y a aussi la transparence des procédures d’attributions qui oblige le maître d’ouvrage à tenir les candidats aux marchés régulièrement au courant de tous les actes relatifs à la commande publique ; l’efficacité et l’économie qui oblige le maître d’ouvrage à acquérir les biens et services dans les meilleures conditions de prix , de qualité et de délai. Enfin, il y a la reconnaissance naturelle qui permet aux candidats possédant des documents administratifs reconnus par l’administration d’un pays de l’UEMOA de pouvoir se prévaloir pour participer aux appels à la concurrence lancés dans un autre pays.

Pour Président par intérim du Conseil National de Régulation M. Fodi Assoumane l’importance des marchés publics pour l’économie de notre pays n’est plus à démontrer car, l’ensemble des dépenses d’investissements sont réalisées à travers la commande publique. Il est donc indispensable que les acteurs qui interviennent dans la chaine maitrisent suffisamment les procédures de passation des marchés publics pour participer efficacement au bien être des populations nigériennes.

En tant que premiers responsables des communes, les élus sont au début et à la fin du processus de passation des marchés publiques. En effet, dans le cadre de la gestion des marchés publics, leur responsabilité est engagée dans tout le processus allant de la planification, le lancement, la signature, l’approbation du marché, le suivi de l’exécution et le règlement des acquisitions relevant de leurs domaines de compétences.

Ainsi, à travers cette formation, a indiqué M. Fodi Assoumane, l’ARMP compte apporter sa contribution au développement des capacités des élus locaux. «L’importance et le rôle que jouent les marchés publics dans la cadre global de la gestion des finances publiques justifient aisément le caractère prioritaire de cette formation notamment pour les collectivités territoriales», a-t-il estimé.

Deux (2) jours durant, les participants ont échangé sur la cadre règlementaire des marchés publics en portant notamment une attention particulière sur la préparation des marchés publics ; l’attribution ; l’exécution ; les sanctions en matière de marchés publics.

L’Agence de Régulation des Marchés Publics (ARMP) a pour mission entre autres d’assurer la formation des acteurs de la commande publique. C’est dans ce cadre qu’intervient ce programme de formation des nouvelles autorités des collectivités territoriales.

Abdoulaye Harouna ONEP- Agadez